Le courage et le choc

Le 8 juin dernier j’avais publié, dans un nouvel article titré « Le courage et le choc », des réflexions illustrées tentant de vous rapprocher de l’intensité héroïque des combats se déroulant sur ce front russo-ukrainen rassemblant dans un même chaudron la guerre des tranchées de 14-18, la guerre des blindés de 39-45 et cette guerre technologique en train de naître à l’aube de notre XXIème siècle.

Mais, sous les drones et derrière les missiles guidés, dans les chars surpuissants et devant les feux infernaux de l’artillerie se tiennent toujours des Hommes luttant au delà de leurs forces mentales et physiques dans les tempêtes de leurs ennemis et de leurs peurs. C’est à ces êtres humains souvent anonymes jusqu’à disparaître dans la boue ensanglantée des batailles que les dieux confient la destinée des peuples jetés dans les tourments de l’Histoire.

Il y a sans nul doute de chaque côté du front, comme dans toutes les guerre où s’affrontent les volontés humaines au delà de leurs limites, des actes de bravoure de même intensité et qui méritent le respect même auprès de l’adversaire; mais souffrez qu’ici je ne montre que des actes héroïques réalisés par mes frères d’armes, car trop souvent méconnus quand ils ne sont pas dénigrés voire insultés par une propagande manichéiste occidentale abjecte.

Voici quelques exemples récents des actes de bravoure quotidiens animant les combats en cours émaillés d’extraits de « La guerre comme expérience intérieure » cette œuvre essentielle d’Ernst Jünger pour comprendre l’âme du soldat:
Un assaut de l’infanterie mécanisée 
« Le vent sifflait plus libre par dessus les champs bouleversés, la marche s’accélérait, car la sombre menace prenait forme. »
Dans cette première vidéo réalisée par un drone d’observation d’appui, on peut observer un assaut sur des positions fortifiées ukrainiennes situées près du village de Spornoe, entre Artemovsk et Lisichansk, sur le front Nord de la République Populaire de Donetsk. Cet assaut audacieux qui a été mené par des unités de la 4ème brigade de la République Populaire de Lougansk et des forces spéciales tchéchènes Akhmat a permis de briser les défenses ennemie sur plus d’1 kilomètre de profondeur jusqu’à une route que devait emprunter une attaque ukro-atlantiste vers Lisichantsk.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s