Macron commence à prendre en boomerang la France qui roule au diesel

French President Emmanuel Macron (L) speaks with Total Chief Executive Officer Patrick Pouyanne during a lunch with businessmen at a hotel in Lagos on July 4, 2018. (Photo by Ludovic MARIN / POOL / AFP)

Lire la suite

Al-Andalous : l’invention d’un mythe

Al-Andalous : l’invention d’un mythe

De Marion Duvauchel pour Le Salon beige :

Un des signes de l’inculture française comme du marquage idéologique de son intelligentsia est le silence des universitaires comme celui de la presse lors de la parution en 2017, du livre de Serafin Fanjul, Al-Andalous, l’invention d’un mythe.

Islamologue et arabisant espagnol, spécialiste de philologie sémitique, Fanjul fut directeur du centre culturel hispanique du Caire et membre de l’Académie royale d’histoire. En 2000, il publie Al-Ándalus contra España : la forja del mito (Al-Ándalous contre l’Espagne) puis en 2004, La quimera de Al-Ándalus (« La chimère d’Al-Andalus ». La fusion de ces deux ouvrages a donné la traduction française : Al-Andalus, l’invention d’un mythe, aux éditions de l’Artilleur. Lire la suite

La Russie confirme la désignation du groupe Meta, qui possède Facebook et Instagram, comme extrémiste

La Russie confirme la désignation du groupe Meta, qui possède Facebook et Instagram, comme extrémiste

Les autorités russes ont ajouté Meta, société mère de Facebook et Instagram, à une liste d’organisations terroristes et extrémistes, rapporte la BBC, citant l’agence Interfax.
Pour rappel, les deux plateformes avaient été interdites en Russie en mars pour « russophobie ». Meta avait alors notamment déclaré qu’elle autoriserait les messages tels que « mort aux envahisseurs russes », mais pas les menaces crédibles à l’encontre des civils. Lire la suite

Strasbourg. La folle liste des interdictions de vente sur le marché de Noël !

Laissez faire les technocrates et les fonctionnaires, laissez les en roues libres, et vous arrivez à ce genre d’inepties intellectuelles où une mairie s’arroge le droit de décider de ce que vous pourrez vendre ou acheter, de ce qui sera interdit ou autorisé en dehors même de toute la législation nationale. C’est de l’arbitraire pur.

Je ne rentrerai pas dans certains débat qui seraient bien trop faciles et futiles d’ailleurs sur l’autorisation de la vente des Loukoums et l’interdiction de vendre des raclettes. D’abord j’adore les loukoums, et c’est un peu une madeleine de Proust quand ma défunte mamie à laquelle j’étais très attachée est rentrée un jour d’un voyage en Turquie, elle m’avait rapporté une superbe boîte en carton, très colorée de loukoums recouverts d’une poudre blanche sucrée et délicieuse, bref, ne tombons pas dans ces pensées stériles.

Lire la suite

Guerre d’Ukraine – Jours 231-232 – Les dirigeants occidentaux sous-estiment le rejet qu’ils inspirent désormais dans le reste du monde

L’Ukraine continue d’être la cible de destructions russes de ses infrastructures et de ses centres de décision. En même temps que la montée en intensité de l’armée russe sur le théâtre des opérations, il faut suivre le bras de fer géopolitique mondial. Dernier épisode, la rencontre entre Vladimir Poutine et le Cheikh Mohammed ben Zayed, président des Emirats Arabes Unis. Notre ami Bhadrakumar laisse percer, à l’occasion de son commentaire de cette visite, tout le mépris que les dirigeants occidentaux inspirent désormais au reste du monde.

La Bataille d’Ukraine 

Lu sur Southfront.org

(les intertitres sont de nous CdS)

Frappes de missiles

Le 12 octobre, des alertes aériennes ont retenti dans différentes régions d’Ukraine pour le troisième jour consécutif. Les régions de l’est et du centre du pays ont été les plus touchées, y compris la capitale Kiev.

Alors que les forces russes ne cessent d’endommager les infrastructures militaires et énergétiques stratégiques dans toute l’Ukraine, Kiev évalue les dégâts. Selon le ministre ukrainien de l’énergie, les deux jours de frappes massives ont endommagé environ 30 % des infrastructures énergétiques du pays.

Lire la suite

Et si les jours (politiques) des furies déconstructrices étaient déjà comptés ?

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 5.jpg

Entretien avec Philippe Randa, directeur du site de la réinformation européenne EuroLibertés.

(Propos recueillis par Guirec Sèvres)

C’est un leitmotiv d’annoncer que l’automne sera « socialement chaud » et qu’on va voir ce qu’on va voir ! Chaque fois, rien ne se passe… ou pas grand-chose, finalement ?

C’est vrai… jusqu’au jour où il se passera finalement quelque chose, ce qui permettra aux prophètes habituels de triompher : « Je vous l’avais dit… Je l’avais annoncé ! »…

Mais en ce mois d’octobre 2022, tout continue comme avant, non ? Lire la suite

La mosquée salafiste d’Obernai (67) frappée de fermeture pour 6 mois : son imam y prônait l’instauration de la charia en France. Le bâtiment avait été mis à disposition par la mairie (MàJ)

La mosquée salafiste d'Obernai dans le viseur de Beauvau

13/10/22

La salle située rue de l’abbé Osterlé, au niveau du parking des Remparts, a été mise à la disposition de l’association franco-maghrébine et africaine d’Obernai il y a 15 ans par la mairie.

(…) France 3


Haïssant les «mécréants», le religieux se réjouissait des attentats et de voir «cramer» les caricaturistes. À la demande de Gérald Darmanin, le lieu de culte est désormais interdit.

La décision était attendue et le couperet est tombé mercredi. Selon nos informations, la préfecture du Bas-Rhin a prononcé la fermeture administrative de la mosquée d’Obernai. «Ce lieu de culte constitue un lieu facilitant la diffusion d’une idéologie radicale, notamment par les propos tenus par son imam qui manifeste une hostilité évidente envers la société française, multiplie les propos provocateurs et hostiles aux valeurs républicaines et encourage les fidèles dans cette vision radicale», assure-t-on place Beauvau, qui a placé l’imam dans son collimateur.

Lire la suite