Prosélytisme religieux et argent public, les dirigeants de l’association musulmane AAIR et le maire de Roubaix au tribunal (MàJ)

10/10/2022

Le procès de l’affaire AAIR, du nom de cette association de Roubaix soupçonnée d’avoir eu des activités prosélytes alors qu’elle touchait des subventions, doit se tenir ce jeudi à Lille. Avec Guillaume Delbar sur le banc des prévenus.

L’affaire AAIR tire son nom de l’Association Ambitions et Initiatives pour la réussite, qui délivrait des cours de préparation aux examens à Roubaix. Née en 2007 au sein d’une mosquée salafiste, elle s’en était détachée en 2013. Depuis, elle recevait d’importantes subventions : elle a touché environ 80 000 euros d’aides publiques en 2020 et a été hébergée pendant des années dans des locaux municipaux.

À côté de ces cours de soutien scolaire, cette association proposait également des cours d’arabe qui se sont révélés avoir une connotation religieuse, avec notamment l’apprentissage de la prière et de sourates du Coran. L’argent public, en somme, a-t-il servi à financer des activités prosélytes ? C’est ce que pense la préfecture, qui en mars 2021, a choisi de stopper le financement de l’AAIR.

Lire la suite ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s