[Editorial] Angèle, visage de notre honte

Son visage est celui de la honte française. BFM TV est allé interroger Angèle Houin, 89 ans, dont l’agression, filmée par une vidéosurveillance, a horrifié le pays.

Il n’est pas la peine d’habiter  pour la connaître : sous les tuméfactions, elle ressemble à des milliers d’autres Angèle – son prénom, très en vogue dans les années 30, fleure bon le roman de Pagnol – que l’on voit, cahin-caha, tirer un Caddie™ et faire leurs menues courses dans le quartier. Elles ne sont pas de la génération hypermarchés et, du reste, seraient bien en peine d’y aller. Elle sont encore coquettes malgré le grand âge avec leur collier de perles et leur brushing apprêté, le circuit de cette promenade à petits pas est d’ailleurs toujours le même : coiffeur, boulanger, banque – pour « retirer des sous » -, église, parfois, cimetière, souvent, car les Angèle comptent désormais plus de parentèle là-haut qu’ici-bas.

Les Angèle – ou les Josette, Nicole, Suzanne – sont sacrées, on les protège, on les aide à monter et descendre leur Caddie™ même quand il n’y a que deux marches, on leur tient grand la porte, on les rattrape pour leur rendre la canne oubliée près de la caisse et on houspille les enfants quand ils chahutent à côté d’elles : ne voient-ils pas qu’elles sont des vases de Chine ! Parce qu’Angèle pourrait être notre mère, notre grand-mère. Que nous en sommes parfois loin et que nous aimerions que celle-ci soit traitée par le passant qui la croise avec le même soin attentif. Sauf que ce « nous » inclusif ne l’est pas. Ne l’est plus. Il disparaît avec le reflux de nos mœurs communes, de nos codes, héritiers de la chrétienté et de la chevalerie, de notre conception du bien et du mal, de l’honneur et du déshonneur. Exit la  de la veuve et de l’orphelin, du plus fort qui protège le plus faible.

Pauvre et fragile Angèle. Sur son lit d’hôpital, elle a « mal partout ». Apparemment, sa lourde chute n’a pas eu de graves conséquences, mais à cet âge, qui peut affirmer que psychologiquement et physiquement, elle se remettra ? Elle affirme ne pas comprendre pourquoi « ils » l’ont agressée. Ils lui ont volé 10 euros : « J’ai rien fait à ces jeunes. » Elle affirme ne pas être « trop en colère »« Est-ce que c’est leur faute, ou celle de leurs parents ? » Du temps d’Angèle, les parents prenaient leurs responsabilités. Mais quelle sorte de parents responsables proposent en douce de l’argent pour que la plainte soit retirée ?

Comme le maire, agressé à Châteauneuf-sur-Cher, qui ne voulait pas « gâcher l’avenir » d’un « gamin de 19 ans » par une trop lourde sanction, Angèle fait preuve de grandeur d’âme. Sauf que dans le processus de décivilisation qui est le nôtre, la magnanimité est hélas prise pour de la faiblesse.
Gabrielle Cluzel

https://www.bvoltaire.fr/editorial-angele-visage-de-notre-honte/

2 réflexions sur “[Editorial] Angèle, visage de notre honte

  1. Roques

    Si c’est jeunes de communauté du Maghreb se prenaient une bonne correction par leur parents a chaque fois qu’ils font les cons nous n’aurions pas se phénomène de société pour plusieurs raisons. 1 les traditions ou un garçon a le droit de tout faire jusqu’à l’âge de 10ans 2 Depuis des siècles les pays Arabes ont esclavage l’Europe les Sarazins et ça continue c’est dans leur gêne il aime la violence. 3. Les musulman sont des fous de leur dieu et quoi qu’il fasse de mal ils pensent que Mahomed les attends la haut avec des vierges donc la mort ne leur font pas peur. 4 pour finir le problème général est un problème démographique frontière ouverte ou tout est permis par les gouvernements européen.

    Aimé par 1 personne

  2. GBoyer

    Même dans ce cas on peut voir la différence de comportement et de tenue : quand on compare l’apparence de cette dame, commandée par sa dignité, l’apparence de monsieur Zecler soi-disant tabassé par la police qui avait ajouté du maquillage rouge et bleu sur son visage pour la télévision, et la complicité des parents des agresseurs pour les/se soustraire à toute responsabilité, comment ne pas penser à une différence civilisationnelle ?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s