Des choses absolument horribles

par Dmitry Orlov.

C’est le pire moment possible pour être un nazi ukrainien. Je déteste avoir à les évoquer encore et encore. Heureusement, je n’aurai plus à le faire longtemps : ils disparaissent assez rapidement. Mais pendant ce temps, des choses vraiment horribles se passent. Pour résumer, le but de l’opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine est de démilitariser et de dénazifier l’Ukraine… et d’assurer la sécurité des régions de Donetsk et de Lugansk… et de la région de Kherson, et de Zaporozhye, et de Kharkov, et de Nikolaev… et d’Odessa… et ensuite d’organiser des référendums dans toutes ces régions pour qu’elles rejoignent la Fédération de Russie. Appelez ça de la folie des grandeurs. Mais c’est le bon genre de dérive de mission du point de vue russe : Les frontières de la Russie se déplacent dans la bonne direction et englobent de plus en plus de terres historiquement russes. Ces terres faisaient partie des « terres sauvages », où les Russes se sont installés pour la première fois sous Catherine la Grande, mettant ainsi fin aux incursions étrangères des Polonais et des Turcs et aux raids des tribus nomades.

Lire la suite sur Réseau international

Comment Elon Musk a débusqué le poids de la CIA et des services dans Twitter

Le rachat de Twitter par Elon Musk est suivi de loin en France. Il est pourtant riche d’enseignements sur une dimension cachée de cet exercice : le poids, qu’il dévoile soudain, détenu par les services secrets, et probablement par la CIA, dans le réseau lui-même. Aux USA, l’affaire fait grand bruit : une écrasante majorité des comptes Twitter est en fait détenue et animée par des bots, dont le code est souvent rédigé par la CIA. 

Lire la suite

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine déclare que « la fièvre des sanctions de l’Occident détruit la vie des européens »

Vladimir Poutine a qualifié les sanctions occidentales imposées en raison de la guerre en Ukraine de « fièvre » qui menace le monde entier, lors d’un forum économique à Vladivostok. Selon lui, la qualité de vie des Européens était sacrifiée sur l’autel des sanctions, tandis que les pays les plus pauvres perdent l’accès à la nourriture.

Lire la suite

Il n’y a pas d’interdit à une alliance entre les droites

Il n’y a pas d’interdit à une alliance entre les droites

… en Italie, avec l’accord qui réunit la Lega, Forza Italia et Fratelli d’Italia, plus une galaxie de petites formations centristes. Professeur d’histoire et de sociologie politique à Sciences Po et président de la School of Government de l’université Luiss à Rome, Marc Lazar répond au Figaro :

Ces partis s’allient parce qu’ils y sont contraints par le mode de scrutin. Ils ont de profondes différences, par exemple sur la Russie et la guerre en Ukraine, et il y a une compétition pour le leadership entre Silvio Berlusconi, Matteo Salvini et Giorgia Meloni. Cette dernière cherche à affirmer sa prééminence et à imposer que le parti recueillant le plus de suffrages ait un candidat naturel, en l’occurrence elle, à la présidence du Conseil, bien que ce soit le président de la République qui nomme le président du Conseil. Lire la suite

Crack à Paris : les riverains de la porte de la Villette dénoncent une «hausse inquiétante» des agressions de jeunes femmes et de mineurs

Crack à Paris : les riverains de la porte de la Villette dénoncent une «hausse inquiétante» des agressions

Vu sur FdeSouche

Depuis près d’un an, les riverains de la porte de la Villette (19e) continuent de dénoncer les agressions physiques et verbales qu’ils subissent, victimes des toxicomanes installés là. Aujourd’hui, ils déplorent une «hausse inquiétante» de ces faits visant «les jeunes femmes et les mineurs».

www.cnews.fr

« Danger. Vers des révoltes en Europe sur les prix de l’énergie ! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le mouvement des Gilets Jaunes est encore dans toutes les mémoires.

Il fallait manquer cruellement de flair politique d’ailleurs pour laisser cette crise s’enkyster comme le gouvernement de l’époque et Macron ont pu le faire.

Cette crise était liée à quelques centimes de plus que le gouvernement voulait mettre sur le diesel.

Notre pays, historiquement éruptif a logiquement « érupté » !

C’était prévisible.

Pourtant, tout le pays n’a pas été gilet jaune.

Logique aussi et prévisible.

Une grande partie de la population ne dépend pas de la « voiture » comme moyen de subsistance, comme outil de travail et comme seul moyen de transport. Globalement les citadins ont pris l’habitude ces dernières années (souvent contraints et forcés d’ailleurs) de se passer des voitures pour préférer les transports en communs.

Lire la suite

Orphée, le grand initié

Orphée

Poète et philosophe, Rémi Soulié poursuit son exploration des grandes figures de la mythologie grecque. Après ses « Métamorphoses d’Hermès », c’est Orphée qu’il convoque au royaume des poètes dans un essai « Les âges d’Orphée. La lyre et la voix » (La Nouvelle Librairie/Institut Iliade) qui se lit comme une descente aux enfers, suivie d’une remontée.

« Il ne va plus de soi que les dieux ont beaucoup à nous dire », écrivait Rémi Soulié dans Les métamorphoses d’Hermés (La Nouvelle librairie, 2021). C’est sans doute pourquoi il faut remettre à l’honneur la connaissance des divinités grecques. Co-naissance : un savoir bien au-delà du livresque. D’où une enquête sur une figure majeure, celle d’Orphée. Où l’on voit que Rémi Soulié pratique la grande chasse, la « chasse sauvage » chère à nos ancêtres. Où l’on voit aussi qu’il le fait avec érudition, qui n’est ici pas autre chose qu’un autre mot pour dire la rigueur. « Principe de grande vertu, Vérité, ô Souveraine, fais que jamais mon propos n’achoppe contre l’écueil du mensonge », nous dit Pindare, au Ve siècle avant notre ère. Rémi Soulié évoque et invoque, et c’est justement cela qui nous est nécessaire : dire et chanter la vérité du mythe.

Lire la suite

La seule refondation possible : en finir avec le mépris, par Maxime Tandonnet

Macron

L’étude de Fondapol conduite par M. Dominique Reynié sur les mutations politiques en cours, d’un intérêt exceptionnel, comporte des enseignements que les responsables politiques de ce pays seraient bien avisés de prendre en compte. Elle établit que lors des dernières élections nationales – les législatives – le comportement de rejet du système en additionnant le vote protestataire (RN, LFI, extr gauche), vote blanc et abstentionnisme, atteignait presque 80% du corps électoral. Ce qui signifie que le vote d’adhésion aux partis prétendus de gouvernement, les fréquentables avec lesquels il est permis de dialoguer, selon les plus hautes autorités de l’Etat (PR et PM), dépassait à peine un cinquième de l’électorat.

Lire la suite

Elections italiennes : Salvini contre les sanctions envers la Russie

Salvini relance le débat sur les sanctions contre la Russie : en les questionnant, « nous protégeons les Italiens » explique-t-il.

Le leader de la Ligue Salvini, comme pour confirmer les préjugés de l’élite financière italienne, ne renonce pas au rôle de bastion de l’opposition et a relancé le thème inconfortable des sanctions contre la Russie : Lire la suite