My Carbon : après le passe covid, voici le passe carbone du Forum de Davos… et son contrôle social renforcé

Bienheureux conflit en Ukraine qui permet d’occulter l’immense responsabilité dans la catastrophe économique et énergétique actuelle et à venir des gouvernements occidentaux qui ont vendu leur souveraineté monétaire aux grands financiers de la planète, et des institutions et organismes occidentaux, Union Européenne, Banque centrale européenne, FED américaine en tête, qui ont usé et abusé de la planche à billets, exponentiellement pendant la pseudo-pandémie covidienne. Lire la suite

8 mai 1944 : VOUS AVEZ DIT  » LIBERATION  » ?

Dans la petite ville de Bruz, près de Rennes, régnait une atmosphère joyeuse, en ce beau jour de printemps où l’on célébrait la communion solennelle de petits Bretons entourés de leur famille attendrie. On ne prêta tout d’abord pas attention à un bruit de moteurs venus de l’horizon. Mais très vite le grondement se rapprocha et l’on vit se dessiner dans le ciel la silhouette d’une cinquantaine de bombardiers. Ils se dirigeaient sans doute vers la grande ville toute proche… À Bruz, on était tranquille : il n’y avait pas un seul soldat allemand et la guerre allait donc survoler, sans plus, les paroissiens réunis dans l’église. Lire la suite

C’est Florence Foresti qui le dit : le Marais et Paris, « ça commence à être difficile à vivre »…

Tout comme il faut lire entre les lignes, il est bon d’écouter les silences, ces points de suspension parfois plus parlants que les mots. Ainsi l’aveu de Florence Foresti, invitée, le 15 septembre dernier, de l’émission « En aparté », sur Canal+.

Elle vient là à l’occasion de son nouveau spectacle, « Boys boys boys », qu’elle donne au théâtre Marigny, à Paris, avant d’entamer une tournée en province. L’invitée est seule dans le studio, un appartement confortable où l’attendent des objets comme autant de clins d’œil à sa vie, sa carrière. La voix off l’invite à contempler une vue de Paris, de nuit. On reconnaît les toits de l’hôtel de ville, le dôme de l’église Saint-Gervais.

Lire la suite

Les ukrainiens se font écraser devant Peski

Alors que les canons français CAESAR de l’artillerie ukro-atlantiste continuent à massacrer les civils de Donetsk (encore 5 morts hier 21 septembre), les forces de Kiev excitées par le sang et leur victoire éphémère du côté de Kharkov continuent de lancer des attaques sur le front de Donetsk, où leurs unités ont même reçu en renfort des unités d’assaut et d’artillerie nouvelles.

Lire la suite

La flambée des prix de l’énergie et le manque de lait, viande et légumes menacent l’activité d’usines en France, selon le président de la Coopération agricole

La flambée des prix de l’énergie et le manque de lait, viande et légumes menacent l’activité d’usines en France, selon le président de la Coopération agricole

Le Figaro – «Le mur est infranchissable.» De l’aveu de Dominique Chargé, le président de la Coopération agricole qui regroupe 40 % de l’agro-industrie française, le risque pesant sur la poursuite de l’activité des usines agroalimentaires n’a jamais été aussi fort. Lire la suite

Réflexions sur la situation en Ukraine au 22 Septembre 2022 – par Dominique Delawarde

Il faut, avant tout, replacer ce conflit dans le cadre plus général de l’affrontement planétaire entre deux camps: celui de l’unipolarité hégémonique US/OTAN soutenu par le dollar et la force militaire qui aimerait bien se substituer à l’ONU pour gouverner le monde (le mot ONU n’est prononcé que 3 fois sur les 4 824 mots du concept stratégique de l’OTAN 2022) et celui de la multipolarité de tous les États qui refusent la soumission aux USA et ne reconnaissent que le rôle de l’ONU pour coordonner la marche du monde (le mot ONU est utilisé à 30 reprises dans le communiqué final (7 800 mots) du sommet des chefs d’États membres de l’Organisation de Coopération de Shanghaî.

Lire la suite

La coupe est pleine avec l’incapable et va-t-en-guerre Von der Leyen ! par Marc Rousset

Ursula.jpg

Von der Leyen se prend pour la Présidente des États-Unis d’Europe lorsqu’elle déplace à Kiev pour déclarer aux côtés de Volodymyr Zelensky : « Vous aurez vos amis européens à vos côtés aussi longtemps qu’il le faudra ». Et le bouquet, c’est lorsque lors d’un entretien avec la chaîne de télévision Bild, elle se permet de plaider d’une façon très narcissique en faveur d’une comparution du président russe, véritable chef d’Etat, ce qu’elle n’est pas, devant la justice internationale : « Il faut que Poutine perde cette guerre et réponde de ses actes, c’est très important pour moi ». Lire la suite