Trump assure connaître des détails sur la vie intime d’Emmanuel Macron

Lors de la perquisition menée à Mar-a-Lago, la résidence de Donald Trump en Floride, le FBI a saisi un document contenant des “informations” d’ordre privées sur le président français Emmanuel Macron. L’ancien président américain, selon diverses sources, se serait renseigné sur la vie privée de son ancien homologue français, relate le magazine Rolling Stone, relayé par BFMTV.

Lire la suite

Du Front Populaire au Front de l’Est L’itinéraire insolite de Marc Augier

sl-lvf10.jpg

[Ci-dessus : Marc Augier en uniforme de la LVF, dessin d’Éric Simon-Marienne]

« En matière d’assurances sociales, de retraite aux vieux travailleurs, de protection du foyer, de beauté de la vie à l’usine et au foyer, l’Allemagne a réalisé en l’espace de quatre ans tout ce que les démocraties promettaient sans jamais tenir… Dans le même temps chez nous, un homme de bonne volonté, prisonnier de la SFIO et de la franc-maçonnerie, Léo Lagrange, se débattait pour l’organisation des loi­sirs de notre peuple avec un budget ridicule… » Ces paroles ont été pro­noncées en octobre 1941 par Marc Augier, l’un des fondateurs du mouve­ment des Auberges de jeunesse, deve­nu résolument pacifiste en 1938 avant de se retrouver, au printemps de 1942, au sein de la Légion des Volontaires Français contre le Bolchevisme dont il se fera, 21 ans plus tard, l’his­torien et le défenseur sous le pseudo­nyme littéraire de Saint-Loup (1). Lire la suite

Cannes (06) : une dame de 89 ans sauvagement agressée par trois jeunes de 14 ans déjà connus de la police (Màj : « Si c’était ma mère… c’est peut-être moi qui serais en prison », le maire de Cannes réclame la suspension des aides sociales aux familles des agresseurs)

Dans une lettre à Gérald Darmanin, le maire (LR) de Cannes réclame la suspension des aides sociales aux familles des agresseurs de la dame de 89 ans :

“Si c’était ma mère…c’est peut-être moi qui serais en prison”, les propos du maire (LR) de Cannes, David Lisnard sont forts. L’édile sous-entend sur Twitter qu’il aurait pu se faire justice lui-même, s’il avait été touché personnellement par cette terrible agression : Lire la suite

Nous n’irons pas mourir pour vous en Ukraine

photo5857144032696841765.jpg

Jean Blaise Reuge

Celui qui, à l’occasion du 14 juillet, avait déjà décrété l’instauration d’une « économie de guerre » — soit la possibilité pour l’état de saisir des entreprises, de réquisitionner des biens et de ponctionner les forces vives — semble plus que jamais prêt à engager le pays dans un conflit ouvert avec la Russie, prêt à faire couler le sang des enfants qu’il n’a pas et cela sans débat, sans l’aval du parlement, sans consultation populaire. Le voici prêt à mener le pays dans l’enfer d’une guerre à laquelle il n’est pas certain que l’espèce survive au nom d’une cause qui semble aller de soi, qui semble ne pas appeler à discussion : la défense de nos valeurs. Lire la suite

Énergies : le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez baisse la TVA sur le gaz de 21% à 5%

Vu sur TVL

Afin d’aider les Espagnols en cette période de forte inflation, le chef du gouvernement Pedro Sanchez a annoncé une baisse de la TVA sur le gaz de 21% à 5% pour une durée de 3 mois, soit jusqu’à la fin de l’année.

«Alors que nous allons entrer dans l’automne et dans l’hiver, il nous paraît raisonnable d’essayer de faire baisser la facture de chauffage» des Espagnols, a-t-il déclaré sur la radio Cadena Ser. Lire la suite

Un grand média allemand s’interroge sur Zelensky. Le début de la fin de l’illusion ?

Berliner Zeitung, un des plus grands médias mainstream allemand publiait hier un article critique sur le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy. Un coup de ciseau dans le concert de louanges venant du côté occidental auquel Volodymyr est habitué depuis le début de l’affrontement direct avec la Russie en février.

Berliner Zeitung se fait l’écho de diverses allégations sérieuses qui mettent à mal l’image idyllique que les politiques soumis à l’OTAN et les médias du système renvoient de Zelensky.

« Pendant longtemps, peut-on lire sur le Berliner du 29 août 2022, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a su rallier son peuple derrière lui. Pendant les six premiers mois de la guerre, il était un héros, un leader, solide comme le roc.

« Mais maintenant, il y a de sérieuses allégations contre Zelenskyj. Le président a trompé et menti à la population et retenu les avertissements de guerre des services secrets américains avant l’invasion russe. » Lire la suite

Dossier Macron saisi chez Trump : le Deep State fait-il chanter notre Président ?

La perquisition du FBI au domicile de Trump n’est pas passée inaperçue, même si elle a eu lieu un 8 août. Assez rapidement, la “complosphère” a annoncé qu’un dossier secret sur Macron y avait été saisi. Et… chose curieuse, le cartel de la presse subventionnée, jusqu’à BFM, l’a également mentionné en gros titre. 

Lire la suite

Laurent Fabius, le dandy contrarié (7/9)

Laurent Fabius le dandy
Il rêvait d’être le Giscard du Parti socialiste, il n’aura été que le Alain Juppé de la rue de Solférino. L’affaire du sang contaminé a anéanti son plan de carrière. Ce qui ne l’empêche pas de faire le beau à la tête du Conseil constitutionnel.

Encore un socialiste né dans la soie, enfant de la bourgeoisie du XVIe arrondissement. Un père qui tenait une prestigieuse galerie d’antiquités boulevard Haussmann et dont le plus gros coup fut d’acheter pour des clopinettes un magnifique Georges de La Tour non signé, sans autre référence que la patte du peintre, lançant du même coup la légende familiale.

Lire la suite

Victoire de l’AGRIF contre l’imam Mohammed Tataiat

Victoire de l’AGRIF contre l’imam Mohammed Tataiat

Bernard Antony, Président de l’AGRIF, communique :

Notamment sur plainte de l’AGRIF, l’imam Mohammed Tataiat, de nationalité algérienne, a été condamné ce 31 août 2022 par un arrêt de la IIIe chambre des appels correctionnels de la Cour d’appel de Toulouse, pour ses propos antisémites tenus le 15 décembre 2017 lors de son prêche aux fidèles de la Grande Mosquée En Nourr de Toulouse dont il est le recteur.

La Cour lui a infligé une peine de 4 mois de prison avec sursis ainsi que la condamnation à payer à l’AGRIF, d’une part, une somme de 1 500 € en réparation de son préjudice moral et de l’autre, une somme de 2 000 € au titre des frais irrépétibles exposés par les parties civiles. Lire la suite