Dossier Covid : recours devant le Conseil d’Etat pour illégalité des avis du Comité scientifique

Maître Clarisse Sand a introduit un recours devant le Conseil d’Etat pour illégalité des avis du Comité scientifique qui conseille le gouvernement français dans la gestion du dossier Covid.

Il n’existe en effet aucun document rendant compte des travaux de ce Comité scientifique.

Rémy Prud’homme, l’homme qui sème « cent cailloux » dans la chaussure de Macron

Quoi de plus cosmopolite a priori qu’un ancien de HEC et de Harvard, ensuite enseignant au Massachussetts Institute of Technology, le fameux « Maïty », puis à Phnom-Penh, professeur émérite des universités, consultant pour la plupart des grandes organisations internationales, notamment la Banque Mondiale ou l’OCDE, etc. ? Mais il ne faut pas se fier aux apparences. On peut avoir parcouru la planète entière et garder les pieds sur terre, comme en témoignent ces Cent cailloux dans la chaussure de M. Macron, recueil des billets ou articles rédigés d’une plume allègre et sur les sujets les plus divers par Rémy Prud’homme depuis 2018, « première année pleine du quinquennat », et annonciatrice de toutes les contradictions et abdications qui allaient s’accumuler pendant la suite du mandat présidentiel. Lire la suite « Rémy Prud’homme, l’homme qui sème « cent cailloux » dans la chaussure de Macron »

Les Maudits de l’Histoire

Un essai de Jean-Christophe Buisson et Emmanuel Hecht met en scène le destin tragique de treize grands vaincus de l’Histoire, de Hannibal à Nixon en passant par Vercingétorix, Cléopâtre, le général Lee, le Che ou Trotski. Chez certains s’est ajoutée à l’humiliation de la défaite politique ou militaire l’infamie d’une réputation noire entretenue par leurs vainqueurs, faisant d’eux des figures maudites. A tort ou à raison.

Au cœur de l’été 1974, le 8 août, la nouvelle avait éclaté comme une bombe : Richard Nixon, le président des Etats-Unis, donnait sa démission. Elu une première fois en 1968, réélu en 1972, il n’avait même pas effectué la moitié de son second mandat. Lire la suite « Les Maudits de l’Histoire »

IEP de Grenoble : où sont les fascistes ?, par Natacha Polony.

La peur est la plus sûre alliée du vrai fascisme.
© Hannah Assouline.

L’une des questions que pose l’affaire de Sciences Po Grenoble est de savoir si un professeur doit accepter stoïquement d’être traité de fasciste au motif qu’il rappelle la définition d’un mot. Une autre question est de savoir si nous pouvons laisser tranquillement écrire et proclamer par des étudiants enivrés de leur courage antifasciste que « l’islamophobie tue ». Jusqu’à preuve du contraire, ce qui a beaucoup tué en France ces dernières années, ce n’est pas une supposée islamophobie.

Lire la suite « IEP de Grenoble : où sont les fascistes ?, par Natacha Polony. »

Parution prochaine, fin mars, du Cahier d’Histoire du nationalisme n°21 intitulé : LES PERON, L’ARGENTINE, LE JUSTICIALISME

SORTIE FIN MARS, COMMANDEZ-LE DÈS MAINTENANT

Cette 21e édition des Cahiers d’histoire du nationalisme nous emmène dans les années d’après-guerre en Amérique latine, plus précisément en Argentine, pays qui fut le théâtre d’une expérience politique originale : le Justicialisme. Surtout, le pays des gauchos et de la pampa fut le décor exotique d’une saga qui n’en finit pas de faire parler d’elle, celle des Perón. Lire la suite « Parution prochaine, fin mars, du Cahier d’Histoire du nationalisme n°21 intitulé : LES PERON, L’ARGENTINE, LE JUSTICIALISME »

Alain de Benoist : « L’assimilation des immigrés n’est ni une bonne ou une mauvaise idée… Elle est juste impossible ! »

BV – Le débat sur l’« intégration » des immigrés s’enlise depuis des décennies, ne serait-ce que parce qu’il n’est jamais précisé à quoi il s’agit de s’intégrer : à une nation, à une histoire, à une société, à un marché ? C’est dans ce contexte que certains préfèrent en appeler à l’«  ». Il y a deux mois, le magazine Causeur consacrait tout un dossier à cette notion en titrant, en première page : « Assimilez-vous ! » Ça vous inspire quoi ?

Dans les milieux qui s’inquiètent le plus du flot migratoire, on entend en effet souvent dire que l’assimilation serait la solution miracle : les immigrés deviendraient des « Français comme les autres », et le problème serait résolu. Lire la suite « Alain de Benoist : « L’assimilation des immigrés n’est ni une bonne ou une mauvaise idée… Elle est juste impossible ! » »

De la crise économique à la crise sanitaire, l’exode rural n’a plus la cote.

Et la raison leur revient !

Une maison alsacienne typique, aux colombages noirs et aux volets verts, que Franck Eisele indique d’un mouvement de main. « C’est celle de mes grands-parents. Je voudrais m’y installer un jour. » A 17 ans, le garçon n’imagine son avenir qu’« ici », dans ce village de 450 habitants de l’Alsace rurale, à 60 kilomètres de Strasbourg, où il a grandi. Comme six générations avant lui. Les commerces du bourg ont hélas fermé un à un au fil des ans« Il ne reste plus qu’un coiffeur, décrit Franck. Mais c’est chez moi, je ne partirais pour rien au monde. Ce sont mes champs, ma nature. » Lire la suite « De la crise économique à la crise sanitaire, l’exode rural n’a plus la cote. »

Antibiotiques Les cliniciens aboient, l’industrie prospère (2016)

Les générations successives de familles d’antibiotiques ont toutes engendré des formes nouvelles d’antibiorésistance. On assiste même aujourd’hui à l’émergence de bactéries dites « hautement résistantes ». Lesquelles sont de redoutables tueuses. Pas moins de 10 millions de morts annuelles à l’horizon 2050. Passée un certain seuil critique, la médecine nuit à la santé, disait Ivan Illich. Il appelait cela la contre-productivité. La preuve par les antibiotiques ?

Les voies du salut sanitaire ne sont pas pénétrable. Elles sont seulement mortelles. C’est la leçon des antibiothérapies. Les morticoles s’agitent. Un cas chinois publié en décembre 2015, et un cas américain publié en mai 2016, ont montré que les résistances bactériennes aux antibiotiques ont évolué. Jusqu’alors, la plupart des résistances relevaient d’une mutation chromosomique dans une bactérie, laquelle bactérie transmettait à ses descendantes son caractère muté, ce qui permettait le développement d’une nouvelle souche antibiorésistante. Lire la suite « Antibiotiques Les cliniciens aboient, l’industrie prospère (2016) »