Xavier Bertrand ne manque pas de culot.

Natacha Bouchart et Xavier Bertrand, deux complices.

Xavier Bertrand, actuel président (ex-LR) des Hauts-de-France, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2022 mercredi 24 mars dans Le Point !…« Je suis totalement déterminé. Dans la situation actuelle de la France, j’estime que c’est mon devoir« , ose l’ancien ministre âgé de 56 ans. Xavier Bertrand indique qu’il ne participera pas à la primaire d’un parti. « J’ai une conception gaullienne de l’élection présidentielle : c’est la rencontre d’un homme ou d’une femme avec les Français« , précise-t-il. Lire la suite « Xavier Bertrand ne manque pas de culot. »

Les restrictions de liberté vont-elles redonner vie aux Gilets jaunes ?

Lu dans France Soir:

Samedi 27 mars à 14h, à La Fontaine des Innocents, près des Halles (Place Joachim-du-Bellay, Paris 1er) aura lieu le deuxième rassemblement du mouvement naissant Paris pour la liberté.

S’y retrouveront notamment la Docteur Alexandra Henrion-Caude, l’artiste engagé Francis Lalanne et l’activiste Sophie Tissier. Cette manifestation autorisée par la Préfecture est organisée « en réaction à l’état d’urgence sanitaire et aux projets liberticides du gouvernement » et regroupe notamment des collectifs comme ReinfoCovid ou Force Jaune… Lire la suite « Les restrictions de liberté vont-elles redonner vie aux Gilets jaunes ? »

Déficit : la France danse sur un volcan

volcan-845x475-1

115,7 % du PIB, 2.650 milliards d’euros, soit 40.407 € par Français : telle est, en 2020, la dette de la France, une dette colossale, jamais atteinte en temps de paix, explique , le 26 mars. Il n’y a qu’au sortir de la Seconde Guerre mondiale que nous avions un taux plus élevé (145 % !). Le gouvernement, néanmoins, peut se satisfaire que le  soit moindre que celui annoncé : on prévoyait, au plus fort de la  sanitaire, une dette à 120 % du PIB et un déficit à 11,3 %. Ce dernier, pour finir, n’a été que de 9,7 %. Lire la suite « Déficit : la France danse sur un volcan »

Michel De Jaeghere: «Napoléon, faites entrer l’accusé».

© Rmn – Grand Palais (château de Versailles) / Franck Raux / SP.

Le bicentenaire de la mort de Napoléon est l’occasion d’une campagne de dénigrement de l’Empereur. Pour Michel De Jaeghere, directeur du Figaro Hors-Série, qui consacre un sublime numéro au conquérant, Napoléon est attaqué car il incarne tout ce que ses adversaires détestent: la France.

Lire la suite « Michel De Jaeghere: «Napoléon, faites entrer l’accusé». »

Islamisation du Royaume-Uni. Un professeur suspendu menacé et traqué sous la pression musulmane pour avoir montré une caricature de Mahomet

BI – Depuis jeudi 25 mars au matin, un professeur de religion britannique est en fuite. Cet enseignant, en poste depuis près de trente ans à la Batley Grammar School, dans la banlieue de Leeds (centre de l’Angleterre), a dû quitter son domicile avec sa compagne et demander protection à la police. Il est menacé et son nom circule sur les réseaux sociaux.

La raison de cette fuite ? Lors d’un cours d’études religieuses (et une partie consacrée au blasphème), ce dernier avait montré une caricature de Mahomet. Provoquant la colère de la population musulmane locale, qui représente 41% de la population dans ce secteur (où le Grand remplacement n’est bien évidemment qu’un fantasme d’extrême droite..)

(…) Breizh info

https://www.tvlibertes.com/actus/islamisation-du-royaume-uni-un-professeur-suspendu-menace-et-traque-sous-la-pression-musulmane-pour-avoir-montre-une-caricature-de-mahomet

Ce que disent les « violences des jeunes »

Alain Sanders

Verdun, Aulnay, Bobigny, Argenteuil, Dijon, Nîmes, Reims, Nantes, Rennes, Tours, Montargis, Blois, Lyon et ses zones de non-droit, Marseille et ses zones de non-France, déjà certains arrondissements de Paris, etc.: il n’est désormais guère de villes de France qui ne soient le théâtre – et parfois quotidiennement – de ce que les médias, qui pratiquent la langue de B(l)ois, appellent des « violences de jeunes ». Lire la suite « Ce que disent les « violences des jeunes » »

La Petite Histoire – Le camp du Drap d’Or : du faste à la désillusion

L’événement est resté dans l’histoire comme le symbole du faste de la Renaissance, mais il aura surtout marqué l’échec de François Ier dans sa tentative de séduction. Du 7 au 24 juin 1520, une rencontre diplomatique a lieu entre les rois de France et d’Angleterre dans ce qu’on appellera le « camp du Drap d’Or ». Pour François Ier, il est question de convaincre Henri VIII de s’allier à la France contre le Saint-Empire. Pour ce faire, tous les moyens sont bons : le camp bâti pour l’occasion, pourtant temporaire, est d’un luxe sans égal. Jamais un tel faste n’a été déployé dans l’histoire. Malgré tout, la rencontre débouchera sur un échec, et cet excès de flagornerie ne tardera pas à se retourner contre le roi…

https://www.tvlibertes.com/la-petite-histoire-le-camp-du-drap-dor-du-faste-a-la-desillusion

Canal de Suez : un seul navire s’échoue et l’économie mondiale craint de sombrer…

Il est parfois des incidents, a priori anodins, qui en disent long sur ce que devient le monde. 

Un seul exemple ? Le porte-conteneurs Evergreen, propriété d’un armateur japonais dont la  est basée à Taïwan, qui vient de s’échouer dans le canal de Suez. 

Rien de susceptible, en bonne logique, de faire les gros titres des médias. Et pourtant… Lire la suite « Canal de Suez : un seul navire s’échoue et l’économie mondiale craint de sombrer… »

À quand les excuses d’Alger pour la traite des esclaves européens ?

À quand les excuses d’Alger pour la traite des esclaves européens ?

En ces temps de repentance et d’ethno-masochisme, puisque ceux qu’il est difficile de désigner autrement que par le terme d’ennemis, vu leur comportement à l’égard de la France, s’amusent à jongler avec le contexte historique, alors, faisons de même.

L’Algérie aux abois économiquement, ruinée par les profiteurs du Système qui depuis 1962 se sont méthodiquement engraissés en pillant ses ressources, a donc l’outrecuidance de demander des excuses à la France. Pourquoi pas d’ailleurs, puisque, comme le disait Etienne de la Boétie : « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux » ?

Des excuses donc pour avoir tracé en Algérie 54 000 kilomètres de routes et pistes (80 000 avec les pistes sahariennes), 31 routes nationales dont près de 9000 kilomètres goudronnés, construit 4300 km de voies ferrées, 4 ports équipés aux normes internationales, 23 ports aménagés (dont 10 accessibles aux grands cargos et dont 5 qui pouvaient être desservis par des paquebots), 34 phares maritimes, une douzaine d’aérodromes principaux, des centaines d’ouvrages d’art (ponts, tunnels, viaducs, barrages etc.),

Lire la suite « À quand les excuses d’Alger pour la traite des esclaves européens ? »