Í, la maudite !

L’avis de Jean-François Touzé
Débats à n’en plus finir sur les chaînes infos comme sur les radios, et tribunes démultipliées dans les colonnes de la presse.
Logorrhée débordante de bien-pensance  convenue et hors sol, sur les violences d’une certaine jeunesse – bien entendu jamais identifiée, ce serait discriminatoire – sur la nocivité des réseaux sociaux, sur les phénomènes de bandes, sur le harcèlement scolaire ou par le biais des réseaux sociaux, sur le mal de vivre des – pourtant de plus en plus puissantes – « minorités », sur les conséquences des restrictions sanitaires en termes de délinquance et d’atteinte à la psychologie si fragile, si délicate, si sensible de la racaille, comme on évoque depuis longtemps déjà la responsabilité de la pauvreté comme circonstance atténuante de la criminalité (c’est bien connu la réelle misère qui fut longtemps celle des marins bretons – et l’est encore – ou des mineurs du Pas-de-Calais a, de tout temps, conduit leurs enfants à brûler les voitures, vandaliser leurs villages ou leurs corons, vendre de la coke et commettre des actes de barbarie).  
Au fil des émissions, au tournant des pages écrites, on déplore les guérillas urbaines, on condamne les « rixes », mot poli pour « batailles tribales », on s’effraie de l’ensauvagement pour très vite le relativiser. On s’interroge benoîtement…
Un seul mot n’est pas prononcé. Un seul. On sait lequel.  Il commence par un Ì∗.
∗ I comme immigration…

Raoult face à la fabrique du mensonge – JT du jeudi 11 mars 2021

Au programme ce soir, la chasse aux sorcières reprend contre le Professeur Raoult. Après sa vidéo remarquée et un tantinet provocatrice sur la comparaison des résultats de son IHU avec les autres hôpitaux français, l’infectiologue marseillais fait les frais d’une nouvelle charge de la part de Libération, le quotidien propriété de Patrick Drahi… Pendant ce temps-là, la presse fait l’impasse sur un nouveau scandale européen autour de la vaccination. Lire la suite « Raoult face à la fabrique du mensonge – JT du jeudi 11 mars 2021 »

Marc-Olivier Fogiel et Christophe Barbier dans des restaurants ouverts clandestinement : preuve qu’ils ne croient pas ce qu’ils disent du Covid

J’avais signalé ici les révélations du Canard enchaîné sur un dîner dans un restaurant ouvert clandestinement dans le quartier du siège parisien de BFMTV et réunissant une vingtaine de convives : journalistes de la télévision, “experts” médicaux pour la télévision ainsi qu’un officier des sapeurs-pompiers, lui aussi “expert” pour la télévision.

Ceux-là même qui cherchent à conserver la population dans la crainte du Covid-19 faisaient un bon gueuleton, bien au-delà du couvre-feu, sans bien évidemment respecter les fameux gestes barrières qu’ils nous recommandent de respecter scrupuleusement.

Depuis lors, le nom de l’un des vingt convives a été dévoilé : pas moins que Christophe Barbier, chroniqueur sur BFMTV et directeur de la rédaction du magazine L’Express. Voilà qui ne manque pas de sel.

On se souviendra en effet que cette petite graine de Pol Pot ne manque pas une occasion de pointer du doigt les “complotistes” et tous les mauvais Français qui rechignent à suivre bien sagement les recommandations de Big Pharma et les diverses restrictions sanitaires. Christophe Barbier répète en boucle que ceux qui refusent le vaccin anti-Covid devront être privés de la possibilité de se rendre au restaurant, au théâtre, etc.

Le Canard enchaîné en remet une couche cette semaine, avec un nouvel article. Cette fois, c’est Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV, qui a été surpris en train de déjeuner dans un restaurant ouvert clandestinement. Lire la suite « Marc-Olivier Fogiel et Christophe Barbier dans des restaurants ouverts clandestinement : preuve qu’ils ne croient pas ce qu’ils disent du Covid »

Le nucléaire: un atout stratégique crucial pour l’Europe (Présent)

L’explosion démographique du tiers-monde est le fait historique majeur de la seconde moitié du XXe siècle, quoiqu’il ne soit inscrit dans aucun livre d’histoire, faute d’un événement capable de le matérialiser, au moins symboliquement. Cette explosion a donné trois enfants : une Afrique à la démographie gigantesque, pouvant submerger les continents et subcontinents voisins ; une Chine à la démographie stagnante mais à la masse critique colossale, orientée vers la techno-dictature et en phase d’ascendance géostratégique via les puissances militaire et financière ; et l’Inde, à mi-chemin entre les deux. Ces populations ont désormais des désirs de consommation occidentaux, avec les besoins que cela implique. Deux problèmes : la nourriture et l’énergie. Lire la suite « Le nucléaire: un atout stratégique crucial pour l’Europe (Présent) »

Les mystères d’Eleusis 2/2

Déméter, représentation de Howard David Johnson

DIONYSOS

Pendant son errance, « Déméter » avait été recueillie à Eleusis avec générosité, où dévoilant son identité, elle remercie ses hôtes en les initiant à ses mystères et aux secrets de l’Agriculture. C’est l’origine du culte qui sera consacré à la Mère et sa fille et célébré sur place, au temple de « Déméter » sous le nom des « Mystères d’Eleusis ». Lire la suite « Les mystères d’Eleusis 2/2 »

États-Unis : l’affirmation par Joe Biden d’un racisme systémique dans la police est contredite par les statistiques les plus fiables (Wall Street Journal)

L’auteur, M. Anderson, a été directeur du Bureau des statistiques de la justice, de 2017 à 2021

“Absolument”, avait déclaré le président Biden l’année dernière lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il pensait qu’il y avait “un racisme systémique dans l’application de la loi”. Cette déclaration est difficile à concilier avec un mémorandum présidentiel que M. Biden a récemment publié : “La politique de mon administration est de prendre des décisions fondées sur des preuves et guidées par les meilleures données scientifiques disponibles.” Or l’allégation de “racisme systémique dans les forces de l’ordre” défie les meilleures sciences et données disponibles.

Lire la suite « États-Unis : l’affirmation par Joe Biden d’un racisme systémique dans la police est contredite par les statistiques les plus fiables (Wall Street Journal) »

Migrants mineurs : l’aveuglement idéologique du gouvernement et des médias

migrants mineurs

Les mobilisations pour la régularisation de jeunes migrants qui ont été pris en charge par l’aide sociale à l’enfance se multiplient. En pleine crise économique, la pléthore de postes à pourvoir dans certains secteurs de l’économie justifierait selon leurs défenseurs qu’un titre de travail leur soit octroyé à leur majorité. Le gouvernement déploie pour sa part des mesures pour favoriser l’insertion professionnelle et la pérennisation du séjour en France des jeunes étrangers. Cette politique ne fait pourtant qu’attiser l’afflux massif de clandestins.

Des tranches de vie à foison dans les médias régionaux

Ces derniers temps, les médias locaux abondent de récits de mobilisations pour la régularisation de jeunes migrants qui ont été pris en charge par l’aide sociale à l’enfance.

Lire la suite « Migrants mineurs : l’aveuglement idéologique du gouvernement et des médias »