La triste revanche des déclinistes

drapeau-franc3a7ais-dc3a9chirc3a9-800x475-1

Il y a encore quelques mois à peine, on parlait de moi (et d’autres) comme d’un décliniste, ou encore déclinologue : en somme, un pessimiste compulsif, une personne qui voit les choses en gris, ne perçoit que le revers de la médaille, cherche à démoraliser la population. Les analyses fondées sur des faits, les arguments chiffrés ou non ne pesaient pas bien lourd. Tout était balayé d’un revers de la main, en prononçant juste le mot magique : décliniste…

Mais aujourd’hui, qui peut encore affirmer que l’Occident n’est pas en déclin ? Voyons un peu la situation : Lire la suite « La triste revanche des déclinistes »

Macron et l’arrogance malheureuse, par Maxime Tandonnet

Macron

« Je peux vous affirmer que je n’ai aucun mea culpa à faire, aucun remords, aucun constat d’échec ». L’arrogance et l’autosatisfaction s’imposent aujourd’hui comme des piliers de la méthode de gouvernement. Il faut les voir au quotidien les uns et les autres, pérorant sur les chaînes de télévision.

Lire la suite « Macron et l’arrogance malheureuse, par Maxime Tandonnet »

Pendant l’épidémie le gouvernement poursuit activement la politique d’invasion

Chronique de Paysan Savoyard (n° 244 – Mars 2021)

La pression exercée par l’épidémie n’empêche pas le gouvernement d’E. Macron de poursuivre avec constance et méthode l’agenda immigrationniste fixé par le Système. Comme depuis quarante ans, la feuille de route immigrationniste comprend cinq volets : faire taire les opposants à l’immigration ; alimenter une propagande de tous les instants ; laisser les quartiers s’organiser de façon autonome aux mains des caïds et des imams ; imposer partout la diversité ethnique ; poursuivre la politique d’arrivée massive de nouveaux immigrés. Lire la suite « Pendant l’épidémie le gouvernement poursuit activement la politique d’invasion »

Après la crise : le localisme, un impératif vital.

Ma contribution au « Petit Daudet« , mensuel de la Ligue du Sud.  

La crise du Covid-19, par son ampleur et sa gravité, a mis en lumière trois éléments majeurs, complémentaires, particulièrement intéressants pour tout patriote soucieux de rompre avec le système qui nous a amené là :

  1. La révélation de l’incapacité totale des instances et institutions transnationales, internationales – qu’elles soient européennes ou mondiales – à gérer la crise. Face au danger, chaque pays s’est refermé et a mis en place ses propres règles de gestion de crise (pour me meilleur ou le pire, c’est une autre question). On a ainsi assisté au retour de l’Etat-Nation qu’on nous disait mort et enterré.

Lire la suite « Après la crise : le localisme, un impératif vital. »

Covid : Veulent-ils nous confiner à vie ? – JT du lundi 29 mars 2021

Au programme ce soir, la pression pour reconfiner intégralement la France est toujours à son comble. Les indicateurs se succèdent et s’enchaînent pour faire boucler les Français à double tour. Emmanuel Macron pourrait prendre la parole mercredi soir pour annoncer un confinement radical.

Nous revivrons ensuite la manifestation contre les mesures sanitaires organisée par Les Patriotes de Florian Philippot à Strasbourg, à quelques semaines – si tout va bien – des élections régionales.

Nous reviendrons ensuite sur la polémique du week-end. Lors d’un entretien accordé à BFMTV, la candidate socialiste aux régionales en Ile-de-France, Audrey Pulvar, a estimé qu’on pouvait demander aux Blancs de se taire. Une nouvelle preuve des tentations indigénistes de la gauche.

Et enfin nous évoquerons l’étonnant épisode Ever Green, ce porte-conteneurs géant qui a échoué dans le canal de Suez, ralentissant la marche du commerce mondial.

https://www.tvlibertes.com/covid-veulent-ils-nous-confiner-a-vie-jt-du-lundi-29-mars-2021

L’Idée de la décentralisation 2/2

Nous sommes à la fin des années 1890, période d’intense jaillissement intellectuel ; Maurras emploie ses étonnantes facultés de création à s’emparer de tout : poésie, philosophie, et au surplus la politique. Le voici qui bute sur le concept de décentralisation.

Le fait est singulier ; il nous importe et nous bouscule : Maurras médite la manière d’assurer le passage du principe fédératif, qu’il hérite de Mistral et qu’il voit exploité dans tous les sens par Amouretti, à la théorie que l’on appelle décentralisation administrative ou l’inverse. Lire la suite « L’Idée de la décentralisation 2/2 »

Péril victimaire

Laurence de Charette

En être, ou pas : voici pour la gauche l’heure des choix. Etre « woke », « intersectonnel » et « décolonial » ou bien du côté des « dominants », du « patriarcat » et du « privilège blanc » ? Choisissez votre camp ! En justifiant l’organisation de réunions « non mixtes », desquelles les « personnes non racisées (les Blancs) sont bannies, l’Unef avait la semaine dernière semé le trouble et la division au sein des partis parrains du syndicat étudiant. En invitant, ce week-end, les Blancs à « se taire » s’ils venaient à s’immiscer dans de telles réunions, Audrey Pulvar a jeté une bombe à fragmentation parmi les siens. Lire la suite « Péril victimaire »

L’Union européenne a-t-elle encore les moyens de faire sa dame patronnesse ?, par Gabrielle Cluzel.

À la réflexion, avoir mis l’élégante et diaphane  à la tête de la  est un excellent casting. Qui, en effet, mieux qu’elle – au profil d’héroïne de Pierre Benoît ou de Stefan Zweig – pouvait incarner notre belle et vieillissante Europe, douairière en fin de règne dans son château délabré, trop longtemps altière et dominante pour ne pas être encore jalousée, mais déjà un peu méprisée ?

Lire la suite « L’Union européenne a-t-elle encore les moyens de faire sa dame patronnesse ?, par Gabrielle Cluzel. »

« On peut demander [aux Blancs] de se taire » : l’Unef défend Audrey Pulvar

L’Unef et l’indigénisme, nouvel épisode. Alors que le syndicat étudiant a déclenché une vive polémique en avouant dans le studio d’Europe 1 organiser des réunions en « non-mixité raciale », soit « interdites aux Blancs », il persiste et signe. Adrien Liénard, vice-président de l’Unef, a apporté hier son soutien à Audrey Pulvar, candidate PS aux régionales, qui a défendu les réunions « non-mixtes ». Lire la suite « « On peut demander [aux Blancs] de se taire » : l’Unef défend Audrey Pulvar »