Hervé Juvin (Rassemblement national) : « Nous sommes les vrais écologistes »

«Nous sommes les vrais écologistes», a revendiqué Hervé Juvin, mardi sur le plateau du «Talk Le Figaro». L’eurodéputé, investi tête de liste du Rassemblement national (RN) dans les Pays de la Loire pour les prochaines régionales, a ainsi participé à l’élaboration du contre-projet de référendum sur l’environnement présenté mardi par Marine Le Pen à l’Assemblée nationale.

Lire la suite « Hervé Juvin (Rassemblement national) : « Nous sommes les vrais écologistes » »

Le Pr Didier Raoult met tout le monde K-O ? – JT du mercredi 10 mars 2021

Au programme ce soir, les dernières actualités autour du Covid-19. Le Pas-de-Calais continue de faire les frais de la majorité pendant que l’Île-de-France passe au travers… Et du côté de Marseille, le professeur Didier Raoult continue de distribuer… les taloches.

Retour également sur la mort d’Alisha lundi soir à Argenteuil. Le corps de l’adolescente de 14 ans a été retrouvé dans la Seine, probablement la conséquence d’un harcèlement sur les réseaux sociaux.

Également dans l’actualité, le gouvernement français entend rejouer le match de 1905. Le projet de loi sur le séparatisme visant à lutter contre l’islamisme inquiète les religions chrétiennes. Leurs représentants dénoncent un texte dangereux. Éclairage dans cette édition avec le père Michel Viot.

Et pour terminer cette édition avec une belle histoire, nous irons à la rencontre d’un berger passionné de Gironde, Dominique Massoubre.
Pour retrouver le reportage intégral de Burdigala Presse sur Dominique Massoubre cliquez ici.

https://www.tvlibertes.com/le-pr-didier-raoult-met-tout-le-monde-k-o-jt-du-mercredi-10-mars-2021

Face au mécontentement, Merkel obligée de mettre fin de confinement en Allemagne

Les Allemands en ont ras-le-bol du confinement et ils le font savoir assez puissamment pour que Merkel se retrouve obligée de mettre fin au confinement.

Une étude sur le port du masque réalisée auprès de 25000 enfants allemands a révélé en outre les symptômes suivants : 53% de maux de têtes, 50% de difficultés de concentration, 38%  de difficultés d’apprentissage, 36% de fatigue et somnolence. Lire la suite « Face au mécontentement, Merkel obligée de mettre fin de confinement en Allemagne »

Complotisme, la nouvelle obsession

De Bernard Mitjavile :

« Complotiste », ce mot aux contours flous est devenu au fil des mois une façon de décrédibiliser ou disqualifier un adversaire dans un débat public quand on est à court d’arguments solides. Plus que cela, on peut y voir une inversion accusatoire consistant à attribuer à ses opposants ce que l’on fait soi-même.

Nous avons eu droit dans les médias mainstream à de nombreux articles ou éditos sur le complotisme supposé générer des théories de complot sans liens avec la réalité. Or de loin la plus grande théorie complotiste des dix dernières années, celle qui a eu le maximum de conséquences en politique internationale ou nationale aux USA, est la théorie selon laquelle la Russie de Poutine a joué un rôle clé par son soutien dans l’élection de Donald Trump en 2016, théorie relayée par le New York Times et le Washington Post et reprise par tous les média libéraux à travers le monde.

Lire la suite « Complotisme, la nouvelle obsession »

L’écologie selon Marine Le Pen ? Une grande claque aux mauvaises petites odeurs !

marine-le-pen

La concomitance de certains événements peut se révéler parfois malicieuse. Ainsi, ce mercredi 10 mars,  reçoit-il John Kerry, « envoyé spécial des États-Unis pour le climat ». La veille, le même a rendu visite à , présidente de la Commission européenne. Et l’Élysée de préciser : « La discussion portera sur les prochaines étapes de coordination internationale en matière climatique et sera l’occasion, pour le Président français, de partager avec son interlocuteur sa vision d’un multilatéralisme efficace. » Lire la suite « L’écologie selon Marine Le Pen ? Une grande claque aux mauvaises petites odeurs ! »

Les stratégies des belligérants pendant la Seconde Guerre mondiale 2/2

Le but de guerre de l’Union Soviétique était simple au départ : la direction soviétique voulait tout simplement assurer la continuité du régime et de l’État. Ce n’est qu’après l’échec allemand devant Moscou que leurs buts de guerre se sont lentement modifiés ; d’abord, on a voulu à Moscou récupérer les territoires qui avaient été soviétiques avant le 22 juin 1941. Mais on se réservait aussi l’option d’une paix séparée avec l’Allemagne, parce que les dirigeants soviétiques estimaient que leur pays subissait à titre principal tout le poids de la guerre. Mais lorsque la situation a réellement changé au profit des Soviétiques et que les alliés occidentaux tardaient à ouvrir le fameux “second front” en Europe occidentale, Staline a clairement envisagé d’étendre ses objectifs de conquête territoriale aussi loin à l’Ouest que possible, sans tenir compte de l’avis des “nations libérées”. Lire la suite « Les stratégies des belligérants pendant la Seconde Guerre mondiale 2/2 »

Les Français de plus en plus favorables au nucléaire

Dix ans après l’accident de la centrale nucléaire de Daiichi, à Fukushima, les Français sont majoritairement favorables au nucléaire comme énergie d’avenir, selon un sondage réalisé pour EDF. La dernière vague du sondage, réalisée en février, donne le sourire à EDF : 43 % des personnes interrogées estiment que le nucléaire est une énergie d’avenir, contre 30 % convaincues du contraire.  «Jamais le taux d’opposition n’a été aussi bas. Il faut remonter avant 1986, date de l’accident de Tchernobyl, pour retrouver de tels chiffres», explique Didier Witkowski, responsable des études à EDF.

Lire la suite « Les Français de plus en plus favorables au nucléaire »

La Russie ralentit la vitesse de Twitter et menace de bloquer le réseau social a qui elle reproche de ne pas avoir supprimé certains contenus illégaux

La vitesse du réseau social Twitter est ralentie en Russie depuis ce mercredi sur la totalité des appareils mobiles et sur 50% des appareils fixes à la suite d’une décision du régulateur russe des communications qui reproche à la plate-forme de ne pas avoir supprimé certains contenus illégaux, violant ainsi la législation en vigueur dans le pays. En cas de non-régularisation de la situation, le blocage pur et simple de Twitter est envisagé.

En cause, plus de 3.000 publications illégales qui doivent encore être retirées de Twitter, concernant notamment des appels au suicide de mineurs, à la pornographie infantile et à la consommation de drogues. Le retrait de ces publications vise ainsi à «protéger les citoyens russes» et à faire en sorte que le site se conforme à la loi russe, précise le régulateur dans un communiqué en ligne.

Sputnik

https://www.tvlibertes.com/actus/la-russie-ralentit-la-vitesse-de-twitter-et-menace-de-bloquer-le-reseau-social-quelle-accuse-davoir-viole-la-legislation-russe

Bayard, il avait la force d’une armée !

(photo (Kyro) : statue du chevalier Bayard à Grenoble)
« Sans peur et sans reproche… »
Le 30 avril 1524 une balle d’escopette (petite arquebuse) aveugle et sans vie fauche dans le dos le courage et l’honneur de la chevalerie incarnés par le chevalier Pierre Terrail, seigneur de Bayard, héros invaincu et reconnu « Sans peur et sans reproche », par ses pairs et jusqu’au roi François 1er lui même, qui au soir de la victoire de Marignan voudra entrer en chevalerie, adoubé des mains de ce preu.
Le connétable de Bourbon, rallié à Charles Quint contre son roi de France, apprenant l’agonie du chevalier vint à son chevet lui disant :
— « Ah ! Monsieur de Bayard, que j’ai grand-pitié de vous voir en cet état, vous qui fûtes si vertueux chevalier ! »
— « Monsieur, » répondit le mourant, « il n’est besoin de pitié pour moi, car je meurs en homme de bien ; mais j’ai pitié de vous, car vous servez contre votre prince et votre patrie ! »
Ce parangon de l’Honneur médiéval était entré vivant dans la légende à 28 ans, lors de la troisième guerre d’Italie, quand en 1504, il avait défendu tout seul « comme un diable », le passage d’un pont enjambant le Gargliano jusqu’à l’intervention tardive de l’artillerie française. Il gagna ce jour là l’emblème du hérisson et sa devise « Vires agminis unus habet » (« on a la force d’une armée »). Sa mort qui symbolise le déclin de la chevalerie devant l’armement moderne fut pleurée par son armée autant que ses ennemis, car le chevalier incarnait autant la bravoure que la probité, s’opposant aux pillages et protégeant les faibles. 
La veine héroïque quant à elle continuera a offrir au monde des exemples vertueux de courage et de fidélité, comme par exemple,  cet autre 30 avril, 339 ans plus tard où dans une hacienda du Mexique, une poignée de légionnaires perpétuent à leur tour cette conception médiévale de l’Honneur en « faisant Camerone » !
Erwan Castel, Cayenne le 30 avril 2014