Le trop-plein et le vide

À droite comme à gauche, la classe politique française se prépare à d’intenses tractations qui devraient courir tong au long de l’été. Les grandes manœuvres tendent à désigner ceux qui porteront l’an prochain la casaque de leurs écuries respectives. La monture a beaucoup évolué, en 53 ans. De Pompidou, en Giscard, de Mitterrand en Chirac, de Sarkozy en Hollande, pour aboutir à Macron, on doit souhaiter que la courbe cesse de baisser avant que le tigre mythique, qu’on imagine encore pouvoir chevaucher ne se révèle définitivement chat de gouttière. Lire la suite « Le trop-plein et le vide »

L’émission « Synthèse » de cette semaine avec Jean-Michel Vernochet, géo-politiciezn et essayiste

À l’heure actuelle, la mort fauche toujours les hommes en Afghanistan, en Irak, en Somalie, en Syrie, au Yémen et en Libye à cause des guerres impériales au service de Washington ou du mondialisme onusien. Le cas syrien revêt un caractère tout à fait exceptionnel : l’État et son armée n’ont pas été défaits malgré une extraordinaire internationalisation de la guerre. Les promoteurs du chaos par la dislocation des Nations sont toujours à l’œuvre au Levant. Comment cette machine infernale s’est-elle mise en place préparant le terrain aux fureurs de maintenant parmi lesquelles nous devons compter la destruction si peu accidentelle du port de Beyrouth ? Lire la suite « L’émission « Synthèse » de cette semaine avec Jean-Michel Vernochet, géo-politiciezn et essayiste »

Les soirées festives des jeunes Français aux Invalides cibles de groupes d’immigrés

Depuis quelques semaines, l’esplanade des Invalides, à Paris, est devenu le lieu de soirées festives organisées de façon un peu sauvage, presque clandestine au début (ce qui leur donnait du charme, aux yeux des jeunes Français frustrés par des mois de restrictions parfois délirantes) : des milliers de jeunes Français s’y retrouvent pour s’amuser de façon plus ou moins sage selon les groupes. Lire la suite « Les soirées festives des jeunes Français aux Invalides cibles de groupes d’immigrés »

La candidature Zemmour au cœur de la bataille des droites

Éric Zemmour

La perspective d’une candidature présidentielle d’Éric Zemmour que nous évoquions dans un précédent article, est aujourd’hui une quasi-certitude, du moins dans l’intention. Cette candidature et ses conséquences doivent être prises au sérieux, surtout au regard des résultats des Régionales, qui esquissent les possibles recompositions à venir. Il serait cependant prématuré de tirer des leçons définitives de la dernière séquence électorale. Le paysage bouge, mais il est loin d’être stabilisé sur des bases bien délimitées.

Lire la suite « La candidature Zemmour au cœur de la bataille des droites »

La formation de l’esprit capitaliste chez Werner Sombart. Première partie

La formation de l’esprit capitaliste chez Werner Sombart. Première partie

Pour comprendre l’économie, il faut privilégier une approche pluridisciplinaire s’appuyant sur l’histoire et la sociologie. C’est ce que propose Werner Sombart (1863-1941). Livre 1 : « Comment l’esprit capitaliste est-il né ? »

Werner Sombart est, avec son directeur de thèse Gustav von Schmoller, l’un des chefs de file de l’école historique allemande. Il met en avant, contre l’économie classique, une approche pluridisciplinaire de l’économie, à travers une analyse sociologique et historique.

Dans son livre paru en 1913, Le Bourgeois, Sombart s’attache à montrer que le capitalisme relève d’un esprit nouveau plutôt que, comme le prétend la théorie économique libérale, d’un penchant naturel et universel des individus à faire valoir uniquement leurs intérêts égoïstes au sein d’un marché autorégulateur. Sombart comprend que l’homo oeconomicus n’a pas toujours existé, et il entreprend d’en décrire la naissance et son avènement.

Lire la suite « La formation de l’esprit capitaliste chez Werner Sombart. Première partie »

Retour sur le plan de relance de l’économie.

Il y a un an, la France se réveillait, groggy, d’un premier confinement qui avait fait chuter l’activité de près de 30 %. Une nouvelle étape s’ouvrait : celle du « plan de relance » du gouvernement (à ne pas confondre avec celui de l’Union européenne, encore que…), qui serait présenté officiellement à la fin de l’été. Un an plus tard, alors que l’heure est à l’euphorie de la reprise et qu’Emmanuel Macron tente d’asseoir son nouvel agenda de réformes (une obsession ! Car… et si l’on commençait par faire fonctionner tout ce qui ne fonctionne pas avant de « réformer » ?), que reste-t-il de ce projet à 100 milliards d’euros, qui devait servir à « bâtir un pays différent d’ici à dix ans », selon les mots du chef de l’Etat, le 14 juillet 2020 ? Le pays « D’APRÈS » par rapport au pays « D’AVANT » la pandémie au Covid-19, dont on sait hélas qu’il retrouvera très vite ses mauvaises habitudes comme ses mauvaises manières. Lire la suite « Retour sur le plan de relance de l’économie. »

Passé- Présent n°310 : Quatorze siècles de guerre entre l’Islam et l’Occident

Philippe Conrad commente le contenu de « L’Épée et Le Cimeterre » ( Editions Jean Cyrille Godefroy ), un livre-best-seller aux Etats-Unis, dû au philologue et spécialiste du monde arabe Raymond Ibrahim qui recense les relations antagonistes, sur la longue durée, entre l’Orient et l’Occident. Il met particulièrement en exergue huit affrontements majeurs qui eurent lieu à partir du 7è siècle et qui se concrétisèrent en autant de victoires musulmanes que chrétiennes.
Dans la seconde partie de l’émission Passé-Présent, Anne Sicard nous fait entrer dans la vie aventureuse de l’explorateur danois Vitus Béring (1681-1741), l’homme qui, en premier, réussit à relier les continents asiatique et américain.
Au service de la marine russe, il découvrit au cours des expéditions qu’il conduisit, outre le détroit qui porte son nom, les îles Aléoutiennes, la presqu’île du Kamtchatka et les côtes de l’Alaska, malgré des conditions épouvantables dans les froidures sibériennes. Il mourra d’ailleurs d’épuisement sur une île russe qui porte également son nom.

https://www.tvlibertes.com/passe-present-n310-quatorze-siecles-de-guerre-entre-lislam-et-loccident

Entre précaution et quoi qu’il en coûte, la science mise à mal par la crise du Covid

Depuis le début de cette pandémie, on peine à expliquer pourquoi, en Occident mais surtout chez nous, cette  fait à ce point l’objet de décisions à l’emporte-pièce, mal évaluées (masque en extérieur, décisions de  mal fondées, interdiction de l’hydroxychloroquine, vaccination des enfants à venir, etc.), malgré les « sachants » et comités d’experts de tout poil.

Lire la suite « Entre précaution et quoi qu’il en coûte, la science mise à mal par la crise du Covid »