Procès Axelle Dorier : la colère et l’écœurement des proches

thumb_22321_article_sliderBig.jpg

Écœurement et colère au procès des meurtriers d’Axelle Dorier. 

A Lyon, de mardi à vendredi, le procès s’est déroulé à la Cour d’assises du Rhône. Axelle Dorier, 22 ans, avait trouvé la mort en juillet 2020, renversée par une voiture. L’automobiliste avait alors traîné le corps accroché par la voiture pendant 800 mètres.

Le conducteur, Youcef Tebbal, est jugé pour « violences avec usage ou menace d’une arme, ayant entraîné la mort sans intention de la donner » ; le passager, Mohamed-Amine Yelloule, pour « non-assistance à personne en danger ». Les accusés donnent des informations contradictoires, comme par exemple le fait qu’ils auraient vu le corps dans le rétroviseur après qu’il se soit détaché mais ne peuvent expliquer pourquoi il y avait du sang de la victime sur la chemise du conducteur. Ils assurent avoir été provoqués par le petit ami de la victime qui serait, selon eux, un skinhead. Ce dernier est en réalité un ancien militaire. Aux abords du Palais de Justice, les deux criminels arboraient un grand sourire.

Actu en Bref du JT 20/01/2023

https://tvl.fr/actus/proces-axelle-dorier-la-colere-et-l-ecoeurement-des-proches

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s