Le prix de l’électricité va-t-il flamber ?

 

 vend, actuellement, 42 € le mégawattheure d’électricité d’origine 

 Or, paraît-il, il faudrait qu’il vende 49 € ce mégawattheure pour tenir compte de ses frais, principalement ceux du démantèlement des centrales anciennes comme Fessenheim. 

Ce surplus lui permettrait, en outre, d’investir et de construire (qui sait ?) de nouvelles centrales en espérant qu’elles ne seront pas aussi viciées que l’EPR de Flamanville. Or, Bruxelles impose qu’à partir de 2023, l’électricité soit vendue au prix du marché, sans tarif réglementé ou garanti, explique Le Figaro. Si EDF réussit à obtenir 49 € de son électricité nucléaire, cela ira, sinon, elle sera confrontée à un problème de rentabilité. Lire la suite « Le prix de l’électricité va-t-il flamber ? »

Merlin ou le savoir du monde. Entretien avec Philippe Walter

Merlin ou le savoir du monde. Entretien avec Philippe Walter

Philippe Walter est un médiéviste français, spécialiste des mythologies chrétiennes, notamment de la littérature arthurienne, et de l’imaginaire médiéval. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, études et traductions sur le sujet comme Tristan et Yseut. Les poèmes français (Le Livre de Poche, 1989), Aucassin et Nicolette : chantefable du XIIIe siècle (Gallimard, 1999), Canicule, essai de mythologie sur Yvain de Chrétien de Troyes (SEDES, 1988), Merlin ou le Savoir du monde (Imago, 2000).

Qui êtes-vous ? Comment vous définir ? Pouvez-vous rapidement retracer votre itinéraire intellectuel ? Qui furent vos maîtres ?

Messin d’origine, j’ai commencé ma carrière universitaire à la Sorbonne comme assistant avant de prendre en 1990 la chaire professorale de littérature française du Moyen Age à l’Université Stendhal (Grenoble 3). C’est là que je dirige aujourd’hui le Centre de Recherche sur l’Imaginaire qui a été fondé en 1966 par Léon Cellier et Gilbert Durand et qui a rayonné un peu partout dans le monde.

Lire la suite « Merlin ou le savoir du monde. Entretien avec Philippe Walter »

Affolement et hystérie au sein de la Macronie

macron-14-juin-2020

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère ♦ Les sujets de nature à déstabiliser le pouvoir se succèdent dans les médias à un rythme soutenu. Les derniers sondages donnant Thierry Mariani vainqueur en région Paca confirment que la stratégie macronienne ne fonctionne plus.

La magouille politicienne entre Les Républicains jouant la réélection de Macron et rêvant d’un poste gouvernemental a donné un triste spectacle. Il y aura des « En Marche » sur la liste Muselier mais pas d’élus, ni de membres du gouvernement – c’est l’accord sans l’accord, la compromission sans l’assimilation. Moralité, Thierry Mariani gagnant dans tous les cas de figure… enfin dans un sondage. Lire la suite « Affolement et hystérie au sein de la Macronie »

Eric Zemmour : “La tribune des militaires, c’est le cri d’un peuple qui ne veut pas mourir. Par la submersion démographique. Par le Grand remplacement (…) Les policiers sont devenus le gibier sur lequel on tire”

Eric Zemmour : “La tribune des militaires, c’est le cri d’un peuple qui ne veut pas mourir. Par la submersion démographique. Par le Grand remplacement (…) Les policiers sont devenus le gibier sur lequel on tire”.

https://www.tvlibertes.com/actus/eric-zemmour-la-tribune-des-militaires-cest-le-cri-dun-peuple-qui-ne-veut-pas-mourir-par-la-submersion-demographique-par-le-grand-remplacement-les-policiers

Pourquoi la gauche est-elle en si piteux état ?, par Jean-Michel Castaing.

La gauche meurt, mais ne se rend pas

Boris Vallaud, député PS à l’Assemblée Nationale, avril 2019 © WITT/SIPA Numéro de reportage : 00903160_000030

Bien que n’exerçant pas actuellement le pouvoir, la gauche française est en mauvais état. Le désir d’alternance ne joue pas en sa faveur. D’où vient le désamour dont elle est victime ? Quatre causes principales expliquent l’état comateux dans lequel elle végète : déni de la réalité, goût immodéré pour les minorités couplé à un aveuglement à leur sujet, incapacité de parler au peuple, enfin entre-soi arrogant et sectaire.

Déni de la réalité

La gauche a un problème avec le réel. Elle n’arrive plus à le voir, et conséquemment à en parler. Elle devrait faire sien le mot d’ordre que donnait Charles Péguy à l’intellectuel : dire ce qu’il voit et voir ce qu’il voit. A quoi tient cette fâcherie avec la réalité ? En fait, la marche du monde a contredit depuis longtemps tous ses postulats : le religieux revient au galop, tous les pouvoirs socialistes ont échoué à résorber les inégalités. Les anciens colonisés qu’elle soutenait se révèlent être plus conservateurs et patriarcaux que les peuples qui les avaient dominés. Résultat : afin de persévérer dans son être, la gauche ne possède plus que la ressource de se réfugier dans la forteresse de théories délirantes et déconnectées de tout lien avec le monde extérieur.

Lire la suite « Pourquoi la gauche est-elle en si piteux état ?, par Jean-Michel Castaing. »

“L’ennemi raciste à abattre, l’ennemi de la République, c’est Marine Le Pen”, affirme la secrétaire d’État Olivia Grégoire, “on est extrêmement clairs”

L’ennemi raciste à abattre, l’ennemi de la République, c’est Marine Le Pen“, a déclaré vendredi 14 mai sur franceinfo Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable. “Nous, on est extrêmement clairs“, a-t-elle affirmé après avoir dénoncé des incohérences au sein du parti Les Républicains. La secrétaire d’Etat Sophie Cluzel ne présentera pas de liste LREM en Paca et apporte son soutien à Renaud Muselier.

Je remarque que beaucoup des modérés, des humanistes, ont quitté les Républicains, estime Olivia Grégoire. Ça fait quand même quelques années que les Républicains ont un bateau qui tangue. Aujourd’hui, qu’est-ce qui rassemble Eric Ciotti et Renaud Muselier ? Qu’est-ce qu’il y a de commun aujourd’hui entre un Guillaume Peltier et un Eric Woerth ? Entre une Michèle Tabarot et un Laurent Wauquiez ? Je crois qu’il n’y a plus rien en commun”, a-t-elle expliqué. […]

francetv.info

https://www.fdesouche.com/2021/05/15/lennemi-raciste-a-abattre-lennemi-de-la-republique-cest-marine-le-pen-affirme-la-secretaire-detat-olivia-gregoire-on-est-extremement-clairs/

Angers : « Un cancer s’est implanté », face aux dealers qui ont pris possession de leur immeuble, des habitants font de la résistance

A la fin du mois d’avril, un groupe de dealers a pris possession d’un immeuble de la rue Jeanne-Quémard, dans le quartier de Belle-Beille, à Angers (Maine-et-Loire). Confrontés à l’insécurité, aux menaces et aux dégradations, des habitants ont décidé de s’unir pour se protéger. Et, ils l’espèrent, mettre un terme à la loi imposée par les trafiquants.

La vie paisible des habitants du 64, rue Jeanne-Quémard, dans le quartier de Belle-Beille, à Angers, n’est plus qu’un lointain souvenir. À deux pas du campus universitaire, leur immeuble, un empilement sur dix étages d’appartements HLM, a vu s’implanter un groupe de jeunes hommes très gênants. Ils sont arrivés il y a trois semaines, c’était un samedi ​se souviennent différents locataires. J’ai croisé un gars dans les escaliers, avec cagoule et capuche sur la tête​, confie l’un d’eux.

En quelques jours, un four ​a été monté. Autrement dit, un point de trafic de drogue très actif. Hall de l’immeuble, cage d’escalier, caves, terrain de jeu, parking alentour : les dealers ont pris possession des lieux. Ils arrivent à 11 h, 11 h 30 et restent jusqu’à 2 heures du matin ​ont constaté les habitants du 64. Ce sont des garçons, de 13 à 21 ans. Il y a aussi un groupe de jeunes filles​. […]

https://www.fdesouche.com/2021/05/14/angers-un-cancer-sest-implante-face-aux-dealers-qui-ont-pris-possession-de-leur-immeuble-des-habitants-font-de-la-resistance/

Tribune des militaires d’active – Lecointre invite les signataires à prendre la porte

tribune militaires

Décidément, on a bien du mal à reconnaître dans ce chef d’Etat-major des armées aujourd’hui parfaitement domestiqué le fougueux capitaine qui, à la tête de ses marsouins, reprit aux miliciens serbes, baïonnette au canon, le poste de Vrbanja en 1995. Après s’être dit « absolument révulsé » par la tribune des généraux parue le 14 avril dernier, et avoir par la même occasion promis de lourdes sanctions disciplinaires contre ses auteurs qui sont aussi, qu’il le veuille ou non, ses frères d’armes, le général Lecointre, visiblement très soucieux de rassurer ses maîtres au pouvoir, vient cette fois d’inviter tout bonnement les signataires de la nouvelle tribune, celle des militaires d’active, à démissionner.

Lire la suite « Tribune des militaires d’active – Lecointre invite les signataires à prendre la porte »