« Quand on a voté RN une fois, on y reste. » Marine Le Pen se trompe-t-elle ?

 Marine Le Pen aurait récemment déclaré à un cadre du Rassemblent national qui s’inquiétait d’une possible abstention des électeurs face au tiédissement de la ligne : « Quand on a voté RN une fois, on y reste. » Cette hypothèse est en réalité fausse. Pour le prouver, nous republions ci-dessous la brillante analyse des résultats des législatives de 2017 par Philippe Christèle.
Polémia

L’élection de 6 députés FN et de 2 députés apparentés FN permet au parti de sauver les meubles au terme d’une séquence électorale bien décevante. Avant que la communication officielle ne prenne le dessus et que la mise en évidence et en valeur – légitime – des nouveaux héros de cette élection ne prenne le dessus sur la réflexion, nous présentons à nos lecteurs une analyse très fouillée des résultats du premier tour de ces élections législatives, ainsi qu’une mise en perspective sur les résultats des échéances précédentes. Lire la suite « « Quand on a voté RN une fois, on y reste. » Marine Le Pen se trompe-t-elle ? »

La diplomatie de Staline 2/2

[Ci-contre : Churchill, Roosevelt, Staline à la conférence de Yalta, fév. 1945]

Les Britanniques et les Américains sont surpris : ils avaient cru que l’Uncle Joe allait avaliser sans réticence leur politique maximaliste, en rupture totale avec les usages diplomatiques en vigueur en Europe. Mais Staline, comme le Pape et Bell, l’Evêque de Chichester, s’oppose au principe radicalement révolutionnaire de la reddition inconditionnelle que Churchill et Roosevelt veulent imposer au Reich (qui demeurera, pense Staline, en tant que principe politique en dépit de la présence éphémère d’un Hitler). Si Roosevelt, en faisant appel à la dictature médiatique qu’il tient bien en mains aux États-Unis, parvient à réduire au silence ses adversaires, toutes idéologies confondues, Churchill a plus de difficulté en Angleterre. Son principal adversaire est ce Bell, Évêque de Chichester. Lire la suite « La diplomatie de Staline 2/2 »

QUAND UN PAYS COCHE TOUTES LES CASES DE LA DICTATURE…

marchez2-768x342-1

Qu’est-ce qu’un pays qui, comme on dit, cocherait toutes les cases de la dictature ? On parle bien de dictature, non de totalitarisme pour lequel il faudrait un parti unique animé par une idéologie envahissante. Une dictature, c’est d’abord un pouvoir personnel, une direction de l’Etat assurée par une seule personne dont tout dépend. Depuis plus d’un an, la France vit au rythme du “Jacques a dit”, un jeu où Jacques se prénomme Emmanuel : ” Allez au théâtre”, puis deux jours plus tard “confinez-vous”, puis “ne vous confinez plus”. Les changements d’avis dépendent non de l’intérêt de la population mais de l’inspiration d’un chef malgré tout soucieux de sa popularité. Les dictateurs modernes souhaitent être populaires. Ce ne sont pas des tyrans. C’est pourquoi leur communication écrase par sa présence et sa densité l’opposition. Si une angoisse particulière obsède l’opinion publique, celle-ci devient très réceptive aux messages du grand protecteur. Lire la suite « QUAND UN PAYS COCHE TOUTES LES CASES DE LA DICTATURE… »

Le dernier empereur d’Occident 1/3

Assassinat de l’empereur Julien (331-363)…

« le plus grand homme qui peut-être ai jamais été », Voltaire.

Assassinat de l’empereur Julien le Philosophe

L’Histoire, est écrite par les vainqueurs, leur offrant ainsi la tentation humaine d’embellir leurs actions. Mais parfois, la haine dicte aussi leur témoignage qui alors humilie lâchement leur adversaire pourtant déjà à terre, alors le manque de noblesse du vainqueur, le rend indigne des lauriers que le sort de la bataille lui a décerné…

C’est ainsi que l’empereur romain Flavius Claudius Julianus, lâchement assassiné par un soldat romain chrétien. le 26 juin 363.. est communément désigné sous le nom insultant de « Julien l’Apostat » (L’apostasie signifie le renoncement consenti et réfléchi à faire partie d’une organisation religieuse). Lire la suite « Le dernier empereur d’Occident 1/3 »

Reims : un photographe de l’Union tabassé et dans le coma, un algérien clandestin interpellé (OJIM)

Ojim – Christian Lantenois, photographe du journal de Reims l’Union depuis 1993, a été violemment tabassé et laissé pour mort dans le quartier « sensible » de la Croix Rouge à Reims, dans un contexte d’émeutes urbaines. Son état pronostic vital est engagé.

RIXES ET AFFRONTEMENTS DANS UN QUARTIER « SENSIBLE »

« Les caméras de vidéo protection de la ville de Reims ont remarqué un rassemblement d’environ une trentaine d’individus », expliquait l’adjoint à la sécurité de la ville Reims Xavier Albertini sur France 3. Il précise « des rixes » et « des affrontements » ont eu lieu dans le quartier depuis le début de la semaine. Lire la suite « Reims : un photographe de l’Union tabassé et dans le coma, un algérien clandestin interpellé (OJIM) »

DISSOLUTION DE GÉNÉRATION IDENTITAIRE : HONTE À NOTRE GOUVERNEMENT

DISSOLUTION DE GÉNÉRATION IDENTITAIRE : HONTE À NOTRE GOUVERNEMENT

Ce mercredi 3 mars 2021, le Conseil des ministres a prononcé la dissolution du groupe « Génération Identitaire », car « elle incite à la discrimination, à la haine et à la violence ».

On reste stupéfait devant la mauvaise foi que reflète cette décision : défendre son pays de l’invasion serait condamnable ? Que penser alors de tous les combattants et résistants durant la deuxième guerre mondiale ?

En vérité, G.I. n’a conduit aucune action violente. À la différence de M. Darmanin et de tout le gouvernement, ses militants aiment leur pays et cherchent à le défendre.

Avec tous les patriotes, exprimons notre dégoût devant cet acte de trahison.

https://m-n-r.fr/2021/communiques/communique-du-3-03-2021/

« Ce n’est qu’une question de temps avant que la Bible ne soit censurée »

Michael Sweet est le chanteur, guitariste et principal compositeur du groupe de Heavy Metal ouvertement chrétien Stryper. Il exprime son inquiétude face aux avancées de la censure anti-chrétienne :

Tout récemment, M. Sweet s’est connecté à son Twitter pour partager une photo de la couverture de la Sainte Bible, et il a inclus le message suivant :

Nous distribuons des Bibles depuis près de 40 ans. Pour la première fois de ma vie, je me suis posé cette question : “Je me demande combien de temps il faudra avant que ce livre ne soit censuré ?”. Je sais que cela peut sembler stupide, mais ce n’est pas le cas. Ce n’est qu’une question de temps. C’est effrayant !

Lire la suite « « Ce n’est qu’une question de temps avant que la Bible ne soit censurée » »

La diplomatie de Staline 1/2

[Ci-contre : Churchill, Roosevelt, Staline à la conférence de Yalta, fév. 1945]

L’histoire de notre siècle est enseignée du point de vue américain. Il en va ainsi de la Seconde Guerre mondiale, de la Guerre Froide et de la Guerre du Golfe. Dans l’optique américaine, le XXe siècle est le “siècle américain”, où doit s’instaurer et se maintenir un ordre mondial conforme aux intérêts américains, qui est simultanément la “fin de l’histoire”, le terminus de l’aventure humaine, la synthèse définitive de la dialectique de l’histoire. Francis Fukuyama, à la veille de la guerre du Golfe, affirmait qu’avec la chute du Rideau de fer et la fin de “l’hégélianisme de gauche” que représentait l’URSS, un seul modèle, celui du libéralisme américain, allait subsister pour les siècles des siècles. Sans que plus un seul challengeur ne se pointe à l’horizon. D’où la mission américaine était de réagir rapidement, en mobilisant le maximum de moyens, contre toute velleité de construire un ordre politique alternatif. Lire la suite « La diplomatie de Staline 1/2 »