Philosophie de Don Quichotte

Par Juan Manuel de Prada

La philosophie de Don Quichotte consiste à se battre contre l’esprit de notre temps, mais sans espoir de victoire.

Avant de renverser Don Quichotte sur le sable de la plage de Barcelone, le célibataire Samson Carrasco (déguisé à l’époque en Chevalier de la Lune Blanche) détermine expressément les règles du défi. Si Don Quichotte est vaincu, il devra se retirer dans son village pendant un an ; mais il doit d’abord déclarer que Dulcinée du Toboso n’est pas la plus belle dame du monde. En lui faisant abjurer la dame de ses pensées, Samson Carrasco entend, en effet, que la retraite de Don Quichotte soit définitive ; car un chevalier qui abandonne sa cause devient un homme sans mission. Lire la suite « Philosophie de Don Quichotte »

Propositions des candidats à la présidentielle sur l’immigration : Macron 2/20, Zemmour 19/20

immigration-845x475-1

Il devient impossible d’évacuer la question migratoire pour les hommes politiques.

Chacun tient donc un discours sur le sujet… Reste à faire la part des choses entre « éléments de langage » et mesures possiblement efficaces…

 : 2/20
Impossible, pour Macron, d’ignorer complètement le sujet. Après quatre ans de pouvoir, il évoque donc le nécessaire contrôle de l’immigration. Juste ce qu’il faut pour susciter l’indignation (surjouée) des associations immigrationnistes. Des déclarations floues avec une crédibilité proche de zéro de la part d’un homme qui a laissé entrer 1,5 million d’étrangers depuis son accession à la présidence (voir les chiffres officiels commentés par Jean Paul Gourévitch) et qui a dissous, pour délit d’opinion, Génération identitaire qui réclamait simplement le contrôle des frontières terrestres de la France. Lire la suite « Propositions des candidats à la présidentielle sur l’immigration : Macron 2/20, Zemmour 19/20 »

La pensée politique de Gramsci

Antonio Gramsci fut, dans l’Italie des années 20-30, le théoricien marxiste que l’Histoire avait chargé de tirer les enseignements d’un échec : celui de la révolution européenne, italienne en particulier. Echec d’autant plus cruellement ressenti par les militants européens que la victoire des Bolcheviks en Russie faisait contraste – et contraste, en l’occurrence, inexplicable dans le cadre de la théorie édifiée jusque là. Cette mission lui donna l’opportunité de formuler une théorie révolutionnaire nouvelle, et qui allait inspirer des générations d’activistes, de propagandistes et de tacticiens.

Pour Jean-Marc Piotte, la notion-pivot de cette théorie est « l’intellectuel ». Gramsci est en effet le premier disciple de Marx à avoir mis, au centre de sa pensée, une reprise réflexive de son propre positionnement, et du positionnement de ses homologues adverses. Gramsci a inventé les concepts d’intellectuel « organique », « traditionnel », « collectif », et il en a déduit ceux de « société civile » et de « société politique ». Lire la suite « La pensée politique de Gramsci »

Emmanuel Macron : « Paroles paroles… »

Friche industrielle de Revin

« Paroles, paroles, paroles, paroles, paroles
Encore des paroles que tu sèmes au vent »

(Dalida)

« Le sanglier des Ardennes, notre emblème, est courageux et tenace, mais il ne se fait pas avoir aussi facilement que ça. Les Ardennais n’aiment pas qu’on se moque d’eux. » Comme d’autres citoyens et acteurs locaux de la vallée de la Meuse, le député (LR) des Ardennes Pierre Cordier est remonté. Tous se rassemblaient ce mardi 3 août, en fin de matinée, pour demander des comptes : alors qu’il devait injecter plus de 5 millions d’euros pour aider à redynamiser ce territoire, l’Etat a décidé de se retirer du projet de relocalisation et d’implantation des cycles Mercier à Revin (Ardennes). Lire la suite « Emmanuel Macron : « Paroles paroles… » »

Seuil de tolérance, le retour

Un fort instructif entretien, publié dans Causeur par Daoud Boughezala en 2018, donnait la parole à Pierre Sautarel, fondateur du site, très populaire dans la droite nationale, Fdesouche.[1] Cet article, vieux de plus de trois ans, était relayé à partir d’une autre recension à propos du « Baromètre du prénom musulman ».[2]

Les chiffres renvoient à ce que Mitterrand lui-même eût qualifié de « seuil de tolérance » quand il disait, à plusieurs reprises, que celui-ci « a été atteint dès les années 1970 où il y avait déjà 4 100 000 à 4 200 000 cartes de séjour à partir de 1982 ». Ne parlons même pas des propos que Peyrefitte prête à De Gaulle. Faudra-t-il dès lors débaptiser l’aéroport Charles De Gaulle et la bibliothèque François Mitterrand ? Lire la suite « Seuil de tolérance, le retour »

Quand Emmanuel Macron porte un t-shirt du très occulte Bohemian Club pour s’adresser aux ados

   par   4 août 2021

Entre deux décisions tyranniques sous prétexte sanitaire, le président de la république Emmanuel Macron trouve le temps de jouer à l’ami des adolescents sur le réseau social Tik Tok. 

Pour faire “jeune”, Macron a donc revêtu un simple t-shirt. 

Quoique. A y regarder de plus près, un “détail” frappe. Sur le t-shirt porté par Macron figure un symbole. Et pas n’importe quel symbole. Cette chouette stylisée est un symbole du Bohemian Grove ou Bohemian Club.

Lire la suite « Quand Emmanuel Macron porte un t-shirt du très occulte Bohemian Club pour s’adresser aux ados »

Foch (Jean-Christophe Notin)

Jean-Christophe Notin est l’auteur de plusieurs ouvrages d’histoire militaire. En 2008, il avait publié une biographie du Maréchal Foch. Dix ans après, en cette année du centenaire de l’armistice de 1918, il publie chez Perrin une nouvelle édition revue et augmentée de cet ouvrage.

Les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale se terminent alors qu’il ne survit plus aucun ancien soldat ayant pu croiser le Maréchal Foch (1851-1929). Lire la suite « Foch (Jean-Christophe Notin) »