La plus ancienne pierre runique découverte en Norvège

La plus ancienne pierre runique découverte en Norvège

C’est la plus ancienne inscription runique jamais découverte. Vieille d’environ 2 000 ans, elle vient d’être trouvée en Norvège.

Des archéologues ont découvert la plus vieille pierre runique en Norvège, datée de près de 2 000 ans. Cette découverte pour le moins sensationnelle a été faite lors de travaux de construction d’une ligne ferroviaire à Ringerike au nord-ouest d’Oslo, près du lac Tyrifjord. Cette commune contient un des plus grands cimetières du premier âge du Fer avec de nombreux tumulus, mais aussi de l’âge du Bronze et du second âge du Fer.

Appelée pierre de Svingerud, cette pierre trouvée à l’automne 2021 fait reculer de plusieurs siècles l’âge de la plus ancienne pierre runique. Elle a été trouvée près d’une tombe, dont les restes ont été datés au carbone 14 entre l’an 1 et 250, d’après Steinar Solheim, chef de projet sur le site et professeur d’archéologie au musée d’histoire culturelle d’Oslo, où la pierre sera visible pour le public à partir du 21 janvier.

Une des premières runes

Les pierres runiques sont des pierres dressées gravées d’inscriptions runiques, le plus ancien alphabet de Scandinavie, appelé aussi fuþark, d’après le nom de ses six premières lettres. Elles sont souvent érigées à la mémoire d’un défunt.

Plusieurs inscriptions sont visibles sur cette pierre d’une trentaine de centimètres. La principale d’entre elles a été transcrite par « Idiberug ». D’après Krister Vasshus, chercheur en onomastique à l’Université de Bergen, plusieurs sens sont possibles. Si c’est sans nul doute le nom du défunt, cela peut aussi bien être le nom féminin Idibergū que le nom de famille Idiberung (descendant d’Idiberū/Idiberō). Une autre inscription sur la pierre est fuþ, début de l’alphabet runique fuþark.

D’autres gravures sur la pierre indiquent qu’un homme se serait entraîné à écrire, certaines runes ayant même des formes inhabituelles. Une autre pierre, reconstituée à partir de quatre morceaux, porte une inscription encore difficilement déchiffrable. Celle-ci commence de manière certaine par « ek », signifiant « je » en vieux norrois, et termine par « runo » (la rune). Il s’agirait de l’une des premières tentatives d’utilisation des runes, d’après Kristel Zilmer, runologue au musée d’histoire culturelle d’Oslo.

Une découverte de premier plan.

© Photo : STIG JAARVIK / NRK

https://www.revue-elements.com/la-plus-ancienne-pierre-runique-decouverte-en-norvege/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s