En 2022, plus de 360 millions de chrétiens “fortement persécutés et discriminés” dans le monde, selon une ONG

Plus de 360 millions de chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants, baptistes, évangéliques, pentecôtistes, etc) ont été “fortement persécutés et discriminés” en raison de leur foi dans le monde entre le 1er octobre 2021 et le 30 septembre 2022, selon un rapport de l’ONG Portes ouvertes publié mercredi 18 janvier. Cette ONG protestante publie chaque année un “index mondial” de la persécution des chrétiens, recensant toutes les atteintes, allant de l’”oppression quotidienne discrète” aux “violences les plus extrêmes“. « La persécution des chrétiens atteint des sommets depuis 10 ans », a insisté Patrick Victor, directeur de l’ONG créée en 1955 par frère André (de son vrai nom Anne van der Bijl), missionnaire évangélique néerlandais décédé en septembre 2022.

En 2022, 5 621 chrétiens ont été tués, contre 5 898 l’année précédente. L’ONG a aussi comptabilisé “4 542 chrétiens détenus“, contre 4 277 l’année précédente, et “5 259 chrétiens kidnappés”, contre 3 829. Le nombre total d’églises fermées, attaquées ou détruites s’établit à 2 110, un chiffre en baisse par rapport à l’an dernier (5 110).

La Corée du Nord, pire pays pour les chrétiens

Depuis trente ans, “la persécution s’est étendue” avec aujourd’hui “76 pays à persécution forte contre 40” recensés dans le premier index de l’ONG en 1993, a souligné Guillaume Guennec, responsable du plaidoyer. En outre, “la persécution s’intensifie dans les pays concernés“, a-t-il ajouté. La Corée du Nord est le pire pays pour les chrétiens. Une loi, adoptée en 2020, y stipule “qu’être chrétien ou posséder une bible est un grave délit sévèrement puni“, selon Portes ouvertes.

Sur les trente dernières années, trois tendances sont constatées. “Le continent africain est marqué par une montée en puissance de l’extrémisme islamique“, avec 26 pays à persécution forte contre sept en 1993. En outre, “les chrétiens sont souvent les victimes du nationalisme religieux ou idéologique“, ajoute l’ONG, citant la Chine ou encore l’Inde, avec une “explosion des violences” contre les chrétiens et les musulmans depuis 2014. Enfin, l’organisation déplore “l’exode chrétien” au Moyen-Orient : “Les exactions du groupe Etat islamique ont encouragé les chrétiens à fuir l’Irak et la Syrie.”

Trois tendances observées depuis 30 ans:

– Une montée alarmante de la persécution

En trente ans, le classement est passé de 40 à 76 pays où la persécution des chrétiens est forte ou extrême. En 2023: La persécution atteint un niveau record depuis la création de l’Index avec un score de persécution jamais atteint pour le total des 50 premiers pays de l’Index: 3683 points (contre 3658 l’année précédente).
– Poursuite effrénée du terrorisme islamique en Afrique
Le djihadisme est en pleine expansion en Afrique Subsaharienne. En 1993, l’Afrique Subsaharienne comptait 1 pays connaissant une persécution extrême (la Somalie), 2 avec une persécution très forte et 4 avec une persécution forte. Trente ans plus tard, ils sont 3 pays à persécution extrême, 12 à persécution très forte et 11 à persécution forte.
– Autoritarisme assumé
Plusieurs pays se sont positionnés sur une pente autoritaire avec un leader fort et un nationalisme religieux ou idéologique ne laissant pas de place pour les minorités religieuses, dont les chrétiens: la Corée du Nord, seul pays à persécution extrême chaque année depuis 30 ans, l’Érythrée, l’Inde, à persécution extrême depuis 2016, la Chine où la persécution augmente constamment depuis 2018, la Turquie et les pays d’Asie Centrale (à l’exception du Kirghizistan).

msn ; La Vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s