La Défense russe annonce des frappes réussies contre le commandement militaire ukrainien

La Russie a réalisé des frappes de missiles sur le système de commandement militaire ukrainien et ses installations énergétiques, a déclaré le 15 janvier le ministère russe de la Défense dans son bilan quotidien.

« Toutes les cibles fixées ont été atteintes », a précisé l’instance.

Plusieurs unités ukrainiennes ont été prises pour cibles sur l’axe de Krasny Liman, alors qu’une attaque d’autres groupes d’assaut a été déjouée près de Tchervonaya Dibrova. Les pertes de Kiev s’élèvent à plus de 115 militaires.

Avec l’appui de l’aviation et de l’artillerie, des unités d’assaut russes ont avancé de nouveau en direction de Bakhmout (Artiomovsk) et de la station de chemin de fer Sol. Ces manœuvres ont fait plus de 80 morts dans les rangs des forces armées ennemies.

Au sud de Donetsk, des tirs russes effectués contre des positions ukrainiennes près de Vladimirovka et Ougledar, ainsi que contre un groupe de sabotage et de reconnaissance près de Sladkoé, ont fait plus de 50 morts.

En plus de cela, une autre cinquantaine de soldats ennemis ont été éliminés lors des combats sur l’axe de Koupiansk.

Armes détruites

Plusieurs obusiers ont été détruits sur des positions de tir ukrainiennes, dont un M777 de production américaine, un D-20, deux canons automoteurs 2S3 Akatsiya, ainsi que deux Msta-B, deux Gvozdika et un D-30. La majorité a été ciblée dans la République populaire de Donetsk (RPD).

Un radar de contrebatterie de production américaine AN/TPQ-36 a aussi été anéanti en RPD, près de Konstantinovka, de même que le lanceur d’un système de défense antiaérienne Osa.

La DCA russe a abattu deux drones dans le Donbass et intercepté huit projectiles des systèmes de lance-roquettes multiples HIMARS (de production américaine) et Ouragan.

Enfin, 103 postes d’artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaires ont été bombardés dans 123 zones, tout comme un entrepôt de munitions et une base de réparation de matériel militaire en RPD.

Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 372 avions, 200 hélicoptères et 2882 drones, et a détruit 401 systèmes de défense antiaérienne, 7525 chars et autres blindés, 982 véhicules de lance-roquettes multiples, 3836 pièces d’artillerie de terrain et de mortiers, et 8052 autres véhicules militaires.

source : Al Manar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s