Ukraine : Secteur Bakhmut-Soledar-Seversk le 13 janvier à 13h

Dans le secteur de Soledar, les groupes d’assaut de la SMP Wagner nettoient les blocs d’immeubles et les communications souterraines à la périphérie ouest de Soledar. Aujourd’hui, les Wagner sont entrés dans le village de Sol et ont pris le contrôle du dépôt de la gare ferroviaire du même nom.

• Au sud-ouest de Soledar, des combats ont lieu à la périphérie sud de Krasnaya Gora et à Paraskoviyivka, près de la rivière Bakhmutka. Après la libération de la gare de Sol, le village de Blagodatnoye est effectivement coupé des lignes d’approvisionnement de Seversk et de Bakhmut.

• Les survivants ukrainiens de la bataille pour Soledar et des environs répandent des rapports faisant état d’énormes pertes d’effectifs dues à des erreurs de commandement. Dans une brigade, il ne reste que 30 hommes dans une compagnie et dans un bataillon de la 24e brigade sur 300 hommes, seuls 100 combattants sont encore en vie.

Les combats continuent à Bakhmut et dans sa banlieue. Après la libération par les forces de la SMP Wagner du village d’Opytnoye, la position de l’armée ukrainienne (AFU) dans la ville se détériore. 

• Un point de rassemblement pour le groupe combiné a été installé à Minkovka, et les forces de la 116e brigade territoriale en provenance de la région de Sumy devraient arriver dans le secteur.

• Suite à une attaque de l’AFU, cette dernière a perdu le contrôle d’au moins quatre positions défensives à Bakhmut, Kleshcheyevka et Krasnaya Gora.

• Pour la seule journée du 12 janvier, les pertes confirmées des formations ukrainiennes à Bakhmut s’élèvent à 100 hommes et 39 blessés. Pour renforcer les positions, 600 mobilisés sans expérience du combat devraient être acheminés sous peu.

• À en juger par les interceptions radio de Bakhmut, plus de 800 personnes ont été tuées au cours des cinq derniers jours sans compter les disparus et les blessés.

En outre, les unités individuelles de mercenaires polonais déployées dans la région quelques semaines plus tôt ont subi d’énormes pertes. 

Les Polonais diffusent des informations sur la perte de communication et le désengagement complet entre les formations dans et autour de Bakhmut. L’état moral et psychologique des mercenaires est faible.

• Les forces du 3e bataillon de la 28e brigade de l’AFU ont tenté une contre-attaque sur les positions russes au sud-ouest de Bakhmut. L’attaque a été repoussée et des unités isolées de la 28e Brigade ont fui la zone d’opérations.

La direction du groupe tactique ukrainien de Soledar évalue la situation comme critique et s’attend à une intensification de l’offensive des forces russes sur la ligne Berestovoye-Spornoye pour atteindre l’agglomération de Seversk, ainsi qu’au sud sur la ligne Ozarianovka-Mayorsk vers Druzhba et Dyleyevka.

La libération d’Opytne permet de commencer à avancer sur la périphérie sud de Bakhmut, ainsi que d’attaquer les bastions de l’AFU à Kleshcheevka depuis l’est. Les problèmes de communication et les basses températures affectent la capacité à utiliser les drones de reconnaissance, ce qui réduit l’efficacité de l’artillerie et des MLRS ukrainiens depuis Chasov Yar.

source : Telegram/Rybar via Veille Stratégique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s