Crise de l’électricité. Vers la rupture Franco-Allemande ? C’est à espérer !

rupture-corde-qui-casse

C’est une indiscrétion qui est rapportée par l’hebdomadaire Le Point qui nous apprend que la France se prépare au bras de fer au sujet du marché européen de l’électricité.

Enfin serait-on tenté de dire tant la situation qui est la nôtre est délirante puisque les règles actuelles qui s’imposent à notre pays ruinent tout le monde.

Elles ruinent EDF obligé de revendre l’électricité à 42 euros le mégawattheure pour racheter (le même mégawattheure qu’EDF vient de vendre) sur le marché parfois à plusieurs centaines d’euros !

Elles ruinent nos entreprises, nos commerçants, nos écoles, nos structures publiques ou parapubliques en obligeant tout ce petit monde à payer 5, 10 parfois 20 plus cher l’électricité que son coût réel de production dans notre pays.

Elles ruinent les gens, notre population et donc nous tous.

Enfin, elles ruinent l’Etat, obligeant à financer les profits des marchés de l’énergie… par le déficit budgétaire !

Mettre fin aux règles actuelles ! 

« L’exécutif veut obtenir de l’Europe un découplage des prix du gaz et de l’électricité. Quitte, s’il n’obtient pas satisfaction, à aller au conflit ?

« La France est la France, et quand nous estimons certains choix indispensables pour la nation française, nous sommes en mesure de les imposer. » À dix jours d’un conseil des ministres franco-allemand qui s’annonce hautement éruptif, tant les sujets de discorde se sont accumulés entre Paris et Berlin, le ton adopté dans l’entourage du pouvoir vire à l’offensif.

En coulisse, un membre du gouvernement glisse que la France est prête à « aller au conflit » si elle n’obtient pas de l’Europe la décorrélation des prix de l’électricité de ceux du gaz, et ce « dans les six mois ». « Nous devons y mettre tout notre poids politique », martèle le même, visiblement excédé par une polémique qui dure depuis plus d’un an et est en train de virer au conflit politique ».

Bien évidemment.

Il faut mettre fin à ce fonctionnement délirant du marché européen de l’électricité.

On devrait d’ailleurs faire la même chose avec la fin des prix régulés du gaz prévus pour le 30 juin de cette année !

On devrait aussi faire la même chose pour le marché du rail avec la fausse privatisation du marché du train !

Alors reste à voir si le gouvernement va réussir à mettre fin à ce mécanisme européen en obtenant un accord au niveau européen, ou si, il faudra, que la France suspende sa participation à ce système comme l’Espagne et le Portugal ont pu le faire.

Ce serait enfin une bonne nouvelle.

Charles SANNAT

Source Le Point.fr ici

https://insolentiae.com/crise-de-lelectricite-vers-la-rupture-franco-allemande-cest-a-esperer/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s