Doper la natalité pour éviter de recourir à l’immigration

Doper la natalité pour éviter de recourir à l’immigration

Tandis que la France tente de réformer son régime des retraites sans encourager sa politique familiale, ce qui est un non-sens, la Hongrie encourage la natalité. Depuis le 1er janvier, les femmes hongroises de moins de 30 ans qui décident d’avoir ou d’adopter un enfant ne sont plus soumises à l’impôt sur le revenu. Une mesure qui a un double objectif comme l’explique la secrétaire d’Etat chargée de la famille Agnes Hornung.

“Il s’agit d’encourager la volonté d’avoir un premier enfant. Et ensuite de faire en sorte que les familles hongroises avec enfants aient plus d’argent.”

Il faut dire que les Hongroises ont peu d’enfants : 1,59 de taux de natalité, largement en dessous des 2,1 nécessaires pour renouveler les générations, mais en hausse par rapport à 2010 (1,25).

Le premier ministre hongrois Viktor Orban mise donc sur les aides :

  • 7000 euros pour une voiture de sept places.
  • Un prêt immobilier de plus de 100.000 euros garantis par l’Etat si on s’engage à avoir plus de trois enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s