La ville de Soledar a été libérée par les unités de Wagner

par Christelle Néant

Le 10 janvier 2023 au soir, l’annonce de la libération de Soledar par les unités de la société militaire privée Wagner était confirmée par des photos de Evgueni Prigojine (l’homme d’affaires à la tête de Wagner) dans la ville avec ses hommes.

Après six mois d’une bataille d’attrition, les « musiciens », comme on les surnomme, ont enfin brisé la défense ukrainienne de la ville, facilitant ainsi la future libération de Seversk et d’Artiomovsk (Bakhmout).

Le 26 décembre 2022, les forces russes prenaient Bakhmoutskoye, situé au sud de Soledar, facilitant ainsi l’avancée vers la ville elle-même. Grâce à la prise de Yakolevka, située au nord de Soledar, les troupes de Wagner ont pu commencer une manœuvre d’encerclement.

Puis à partir du 4 janvier 2023 les choses s’accélèrent. Ce jour-là, les combattants de Wagner chassent les soldats ukrainiens de leurs positions situées près de la gare Dekonskaya, située dans le sud-est de Soledar.

Deux jours plus tard, c’est le nord de la ligne de défense ukrainienne à Soledar qui cédait, permettant aux forces russes d’atteindre Kranopolievka. L’encerclement de l’armée otano-ukrainienne à Soledar se dessinait alors de plus en plus clairement.

Le même jour, les combattants de Wagner sont entrés dans le centre de Soledar depuis Bakhmoutskoye, obligeant les soldats ukrainiens à se retirer vers le nord de la ville.

La crainte était alors de voir les soldats ukrainiens se retrancher dans les mines de sel de Soledar (mines qui ont donné son nom à la ville, le sel se disant « sol » en russe), comme l’avaient fait ceux de la 36e brigade des FAU et du régiment Azov à Azovstal lors de la bataille de Marioupol.

Mais dès le lendemain, les troupes de Wagner avaient déjà sous leur contrôle la moitié de Soledar, et la défense ukrainienne s’est vite effondrée comme un château de cartes, provoquant un quasi encerclement de la ville. Lors de leur progression dans le centre de Soledar, les combattants de Wagner ont commencé à évacuer les civils qui se trouvaient toujours là, et ont découvert des corps de soldats de l’armée otano-ukrainienne un peu partout.

Suite sur Réseau International

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s