Tiers-mondisation de la Santé à Saint-Nazaire : l’hôpital contraint de faire appel à la protection civile

urgence_morlaix

Pendant que les autorités françaises prennent vos impôts, charges, prélèvements sociaux, notamment pour envoyer de l’argent à l’Ukraine ou à l’Afrique (aide au développement), cette semaine, la protection civile a dû venir aider les personnels du service hospitalier de Saint-Nazaire.

« Pour la première fois, nous avons dû faire appel à la protection civile pour aider les gens en attente pour les besoins essentiels : les repas, aller aux toilettes. Même pendant le Covid, cela ne nous était pas arrivé. » indique Julien Couvreur, directeur de l’hôpital de Saint-Nazaire à l’Echo.

Les opérations chirurgicales non urgentes continuent d’être déprogrammées, et cela va continuer « certainement jusqu’à mi-janvier ».

Globalement, la majorité des hôpitaux bretons sont sous tension : manque de personnel, arrêts maladie à la pelle du fait des conditions de travail, soignants suspendus, mais aussi comportements parfois lamentables de certains patients qui veulent tout, tout de suite, et parfois pour n’importe quoi. La France se tiers-mondise au quotidien.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

https://www.breizh-info.com/2022/12/30/212998/tiers-mondisation-de-la-sante-a-saint-nazaire-lhopital-contraint-de-faire-appel-a-la-protection-civile/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s