Colonel McGregor : dans les 90 jours, il n’y aura plus d’Ukraine

En cette journée du 31 décembre 2022, je vais me contenter de faire du plagiat pur et simple sur le blog  Telegram de notre ami Boris Karpov. C’est toujours une mine d’informations pour tous ceux qui suivent le conflit ukrainien, autrement qu’au travers des mensonges du narratif otanien. Allez-y, c’est  très instructif.

https://t.me/boriskarpovblog

« Colonel de l’armée américaine, expert, praticien et théoricien, Douglas McGregor est une voix dissonante dans le concert de « narratifs » formatés. Douglas McGregor est diplômé de West Point et titulaire d’un doctorat en relations internationales de l’université de Virginie. Durant ses 28 ans de carrière militaire, il a notamment été directeur de la planification stratégique et du centre d’opération interarmes du commandement suprême de l’Otan durant l’intervention de 1999 au Kosovo. Il fut également le conseiller du secrétaire à la défense par intérim Stephen Miller. »

Voici ce que dit le colonel Douglas McGregor, une des rares voix occidentales parlant vrai.

« Les Russes n’ont pas grand-chose à faire, et ils ne le font pas pour le moment. Je veux dire, la grande majorité de leurs forces se préparent pour ces opérations offensives, qui commenceront lorsque le commandant du théâtre décidera que le moment est venu. Il attend que le temps s’améliore, c’est-à-dire que le sol gèle, il attend que tous les réservistes soient pleinement intégrés. Dès qu’il sera sûr que tout est en ordre, il commencera ce qui doit arriver, et cela peut arriver demain matin ou en février, on ne peut pas savoir. Mais en attendant, les Ukrainiens combattent les Russes dans le sud et tentent de conserver cet endroit appelé Bakhmut, qui était en train d’être construit comme un hub logistique. Et ils le perdent. Et ils perdent des milliers de soldats. Les Russes, quant à eux, subissent très peu de pertes. Le rapport entre la Russie et l’Ukraine est d’environ 1 pour 8 ou 1 pour 10. Autrement dit, pour 8 à 10 soldats ukrainiens tués, il n’y a qu’un seul soldat russe.

« Nous estimons que l’ensemble de l’armée ukrainienne, à l’exclusion des étrangers, c’est-à-dire des milliers de soldats polonais en uniforme, américains, britanniques et autres, et éventuellement des mercenaires, compte environ 194 000 personnes. En d’autres termes, tout le monde est blessé ou mort. Et les gens qu’ils envoient à ces postes ne sont pas formés. Ils apparaissent avec deux à trois semaines de préparation. « Voici votre arme, montez dans le camion, vous allez de l’avant » et ils pénètrent dans ces tranchées et attendent essentiellement d’être détruits – ce que font les Russes. C’est une situation tragique. Personne de sensé ne ferait ça. Et c’est pourquoi je parle de ces missiles Patriot. Je commence à penser que c’est un geste. C’est pour qu’au printemps les dirigeants américains et européens puissent dire : « Nous avons fait tout ce que nous avons pu, nous leur avons envoyé tout ce que nous avions, mais nous n’avons pas réussi. C’est de la folie. Ils n’avaient aucune chance de succès dès le début. Ils mentent à tout le monde sur tout. »

Et d’ajouter :

« Probablement, dans les 90 prochains jours, nous ne pourrons plus cacher la catastrophe en Ukraine, où les troupes russes vaincront et détruiront presque toutes les forces armées ukrainiennes. Le pays sera en ruines »

Aucune arme de l’Otan n’évitera l’anéantissement de l’armée ukrainienne.

Sur le blog de Boris Karpov, on peut voir des vidéos impressionnantes de convois militaires gigantesques, se dirigeant vers le front ou en Biélorussie, par voie routière ou ferrée.

Pour une armée totalement démunie depuis mars 2022, je n’ai jamais vu un tel déploiement de forces s’acheminant depuis des semaines vers le front, en vue de l’offensive d’hiver que conduira le général en chef Sourovikine.

L’armée russe s’apprête à détruire totalement les débris de l’armée ukrainienne. Il n’y a jamais eu de revers russes. Les « victoires » ukrainiennes de Kharkov et Kherson ne sont que des fables inventées par la propagande kiévienne et relayées par la presse occidentale, qui ment depuis 11 mois sans aucun état d’âme.

11 mois de mensonges au peuple ukrainien, qui se sera sacrifié pour rien, alors que dès mars 2022 il était possible de négocier en respectant les accords de Minsk et en garantissant la sécurité de la Russie face à la voracité de l’Otan insatiable.

Mais il ne sera bientôt plus possible de mentir.

Et sur le plan économique, la Russie déjoue également tous les pronostics

Les Occidentaux, et Bruno Le Maire en tête, peuvent avaler leur chapeau. L’économie russe est au beau fixe et Moscou engrange les milliards avec la hausse des matières premières. Moscou a diversifié son maillage commercial, tournant le dos à une Europe hostile et  hypocrite, qui s’est sabordée toute seule en se couchant devant Washington et Zelensky.

Voici ce que dit Vlasheslav Volodine président de la Douma :

Pour l’année à venir, Washington et Bruxelles ont prédit l’effondrement de l’économie de notre pays : inflation supérieure à 100 %, taux de change de 200 roubles pour un dollar, chute du PIB de 25 %.

Leurs plans ont échoué.

Malgré la pression sans précédent et l’imposition de plus de 13 000 sanctions contre notre pays, le système politique créé par notre président et le modèle économique ont survécu, prouvant son efficacité.

Toutes les obligations sociales envers les citoyens sont remplies.
Le chômage est à un creux historique de 3,7 %.
Inflation – 12,19 %. À titre de comparaison: en Pologne, il est de 16,1 %, en République tchèque – 17,2 %, en Estonie et en Lituanie – 21,4 %, en Lettonie – 21,7 %, en Hongrie – 23,1 %.
La mise en service de logements s’élevait à 100 millions de mètres carrés – un record dans l’histoire, à partir de l’époque de l’URSS.
2022 a également été la meilleure année en termes de construction de routes.
Un record de 150 millions de tonnes de céréales ont été récoltées. Pendant la période soviétique, notre pays était un importateur – maintenant il est devenu le leader mondial en termes d’exportation de blé.

Mais ces résultats ne suffisent pas. Il y a encore beaucoup de problèmes qui doivent être traités.

En surmontant les défis, nous devenons plus forts.
L’année prochaine devrait être une année de développement.

Bonheur, santé et bonne chance !
Bonne année 2023 !

Et voici les déclarations importantes du Premier ministre Mikhail Mishustin :

  • La baisse du PIB a été d’environ 2 % en 11 mois ; 
  • La situation sur le marché du travail demeure stable, en novembre, le chômage a atteint un creux historique de 3,7 % ;
  • Les prévisions négatives concernant l’économie russe ne se sont pas réalisées ;
  • Le ministère de l’Industrie et du Commerce doit prendre rapidement toutes les décisions pour mettre en œuvre la stratégie de développement de la métallurgie ; 
  • en novembre, on observe une croissance sur un an dans la construction et l’agriculture ;
  • La production d’équipements électriques augmente ;
  • Les prêts aux personnes morales et aux citoyens sont en cours de rétablissement en Fédération de Russie. Le volume des prêts a augmenté de plus de 13 %.

On mesure ainsi combien l’Occident s’est trompé depuis 11 mois, aussi bien sur le plan militaire qu’économique. La France en particulier, qui prétendait détruire l’économie russe, est au bord de l’effondrement total. Plus rien ne fonctionne et 2023 s’annonce catastrophique, avec un retour imminent des Gilets jaunes.

Comment autant de leaders occidentaux ont-ils pu se conduire aussi stupidement, sans qu’aucun d’entre eux ne s’oppose à ce qui se traduit par un véritable suicide collectif pour l’Europe ?

Et ce sont de tels idiots totalement irrécupérables, démunis du moindre bon sens, ignares indécrottables, qui ont la prétention de diriger le monde, en voulant maintenir les autres peuples sous leur domination jusqu’à la fin des temps, au nom de valeurs occidentales totalement décadentes.

Non contents de s’être jetés dans la fosse aux lions pour sauver un pays misérable, mafieux et corrompu jusqu’à la moelle, ces illuminés seraient prêts à nous plonger dans la fournaise d’un choc frontal avec la Chine pour sauver Taïwan. L’Otan est devenue une machine de guerre dirigée par des fous.

Puisse le colonel McGregor avoir raison, puisse cette guerre se terminer au plus vite afin qu’un monde nouveau émerge, un monde multipolaire qui mette fin à l’hégémonie américaine qui ne connaît que la guerre en guise de diplomatie depuis 1945. Le salut de la planète en dépend.

En attendant, en France, Macron, les partis politiques et les médias, sont TOUS responsables et coupables de la destruction de notre économie.

Leurs mensonges perpétuels depuis 11 mois sont de véritables crimes.

Jacques Guillemain

http://marcrousset.over-blog.com/2023/01/dans-90-jours-il-n-y-aura-plus-d-ukraine-selon-le-celebre-colonel-americain-mac-gregor-ancien-grade-de-l-otan.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s