Sourovikine démontre à l’Occident la supériorité de l’art militaire russe

par Valentin Vasilescu

Zelensky subit des pressions de Washington pour passer à l’offensive afin de justifier les énormes fonds reçus. Mais le peut-il ?

En un temps record, l’armée russe a comblé toutes les « lacunes » qu’elle avait. Dans la partie nord du front, elle a stabilisé la ligne de contact le long de la route Sviatove-Kremina. Au sud, dans la région de Kherson, la ligne de front repose désormais sur le Dniepr, un obstacle naturel difficile à franchir pour les Ukrainiens. Récemment, le chef d’état-major de l’armée russe, le général Valery Gerasimov, a indiqué que le front dans la région de Zaporozhye, entre Vasilivka et Vuhledar, a été stabilisé et renforcé par la mise en place d’une défense en couches basée sur 3-4 lignes défensives.

Dans le Donbass, l’armée russe passe à l’offensive dans plusieurs directions. De ce fait, quelques 27 brigades ukrainiennes sont massées derrière les fortifications de Seversk-Soledar-Bahmut pour arrêter l’avancée de l’armée russe. Le général Valery Zalujny n’a plus de troupes prêtes au combat en Ukraine occidentale et septentrionale comme réserve stratégique. Il ne peut pas non plus se permettre de déloger les troupes de la région d’Odessa par crainte d’un débarquement maritime russe. En fait, Zalujny est bloqué parce qu’il n’a aucune idée de la façon dont il peut créer la surprise et prendre l’initiative. Le général Sergueï Sourovikine a désormais toute latitude pour démontrer la supériorité de la pensée militaire russe dans le domaine de l’art militaire. Et les premiers pas, je crois, ont déjà été faits.

1. L’armée russe a créé un piège, donnant aux Ukrainiens l’impression qu’ils pouvaient percer les défenses et s’emparer de l’important nœud de communication de Kreminna, dans la région de Lougansk. Pour déclencher l’offensive à Kreminna, Kaluzhny a transféré des forces supplémentaires des environs de Siversk-Soledar, selon le canal Telegram de RYBAR. Les canaux Telegram de la milice de Donetsk ont ensuite rapporté que les forces alliées ont facilement avancé de 5 km de Yakovlevka à Soledar à travers les lignes défensives dégarnies de la 128e brigade alpine ukrainienne. Nous pouvons conclure que, bien que le général Zalujnyi soit un officier hautement qualifié, Sourovikine a réussi à le tromper et à profiter de la vulnérabilité créée sur la ligne de front ukrainienne entre Siversk et Soledar.

2. Les correspondants militaires sur le front Bakhmut de la chaîne Telegram WARGONZO, animée par Simeon Pegov, ont annoncé qu’une unité militaire WAGNER avait réussi à créer une tête de pont près d’Opytne, à l’ouest de la rivière Bakhmut. La 57e brigade mécanisée ukrainienne a été prise au milieu et n’a pu éviter l’encerclement qu’au prix de lourdes pertes. La rivière Bakhmut traverse le centre de la ville du nord au sud. Pendant un mois, les positions ukrainiennes sur la rive ouest de la rivière Bakhmut ont tenu bon, empêchant toute avancée des combattants Wagner depuis l’est. Dans cette situation, Surovikin s’est montré créatif et a réussi une surprenante manœuvre d’enveloppement sur le flanc sud du réseau de fortifications ukrainien à la périphérie sud de Bakhmut.

Valentin Vasilescu

traduction Avic – Réseau International

https://reseauinternational.net/sourovikine-demontre-a-loccident-la-superiorite-de-lart-militaire-russe/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s