Mulhouse : une femme de 70 ans égorgée dans sa résidence pour personnes âgées par 3 migrants clandestins algériens (MàJ : pour l’association néo-féministe Nous Toutes, il s’agit d’un “féminicide” commis par des “hommes”)

image-14-740x418.png

12/06/2022

Cliquez sur l’image pour l’agrandir


10/06/2022

Sur place, les fonctionnaires découvrent le corps sans vie de la septuagénaire. La victime gît dans sa salle de bains, la gorge tranchée et des plaies de défense sur les bras, ce qui tend à prouver qu’elle a tenté de lutter contre ses agresseurs. Il y avait « des traces de sang partout » dans la salle de bains, selon la procureure. Le bas du corps de la victime était par ailleurs partiellement dénudé, précise une source proche du ­dossier.

(…) L’un de ces deux « faux mineurs » avait été repéré par une pensionnaire de la résidence après avoir tenté de pénétrer dans son appartement le dimanche matin. Les trois suspects algériens sont, «selon toute vraisemblance », d’après une source informée, en situation irrégulière sur le territoire français et leur date d’arrivée reste pour l’heure inconnue.

(…) Il n’y a pas de condamnation sur leurs casiers judiciaires respectifs, mais ils sont défavorablement connus des services de police dans le cadre de procédures de vols avec violences et de port d’arme. On ignore encore comment le trio s’est introduit dans la résidence pour personnes âgées, celle-ci étant sécurisée par un système de codes.

Le Figaro

La suite ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s