A propos des voeux se Macron…

3664191479.jpg

Bernard Germain

L’époque des vœux vient de commencer. Une vraie purge qui va durer tout le mois de janvier. Ça va être long. Vivement février… !

Hier soir, pour lancer cette sinistre période, nous avons eu droit à ceux de Macron. Et on n’a pas été déçus. Ce furent les plus longs de l’histoire de la V° République.

De plus, on aura rarement entendu un discours exposant une situation à ce point en décalage avec la réalité.

Ce type vit indiscutablement dans un monde parallèle, totalement coupé de celui des français.

Par exemple, il a déclaré : « Malgré une effroyable crise énergétique, l’inflation, les menaces nucléaires ou la crise climatique, ce qui est demeuré constant est [la] capacité collective [des Français] à relever ces défis »

Peut-être avait-il déjà attaqué l’apéro ou fumé la moquette, mais il faut le faire d’oser déclarer cela.

« La crise énergétique »… mais c’est lui et ses complices de Bruxelles qui en portent l’entière responsabilité.

On paye aujourd’hui les choix fous, imposés par l’Allemagne et Bruxelles, doublés de la complicité de tout le personnel politique français. Avec mention spéciale aux verts, notamment Dominique Voynet qui a provoqué l’abandon du nucléaire au plan européen en trahissant le mandat qui lui avait été donné par le gouvernement français.

En conséquence de quoi, le parc nucléaire français n’a pas été entretenu pendant de très longues années. Une trentaine de centrales sont donc, à ce jour, à l’arrêt. Et comme on a perdu nos compétences dans ce domaine, on dépend de la disponibilité de soudeurs américains notamment, pour effectuer les travaux nécessaires.

Donc personne n’est capable de dire si, au moment des grands froids, on aura suffisamment de centrales nucléaires en service.

Nous… les français, sommes donc menacés de coupures d’électricité.

Ce n’est pas Macron qui va se peler à l’Élysée, c’est nous.

En effet, s’il y a des coupures, elles n’auront pas lieu dans le palais présidentiel et soyons également certains que les 19°C ce ne sera pas pour lui, mais pour nous. 

« L’inflation »… mais c’est encore lui qui en porte la responsabilité, notamment du fait de l’explosion du prix des matières premières (gaz, pétrole et électricité). Grâce à sa brillante action concernant le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Nous allons y revenir.

Résultat : une flambée des prix comme rarement vu. Et des conséquences dramatiques.

Juste un exemple : un restaurateur vient de recevoir sa facture d’électricité. Il va sans doute déposer le bilan. Pourquoi ? Sa facture passe de 700€ par mois à… 17.000€.

Combien sont-ils dans ce cas ? En fait, c’est toute l’économie qui est menacée de sombrer.

« Les menaces nucléaires »… mais qui en est responsable ?… Macron et tous les va-t-en guerre de Bruxelles qui ne sont que les laquais de Biden et de sa politique agressive contre la Russie, voulant au passage faire de l’Europe une chasse gardée des USA.

En mars 2022, Macron prônait le règlement du conflit par la négociation. A l’occasion de ses vœux, il expose un avis contraire. Maintenant, il déclare sans détour que la France « serait sans faillir » aux côtés des ukrainiens. « Nous vous aiderons jusqu’à la victoire ».

Donc, la France ne privilégie plus la négociation mais annonce vouloir aider l’Ukraine « jusqu’à la victoire ». La France est donc officiellement cobelligérant.

Et Macron ne serait pas responsable des « menaces nucléaires » qu’il fait semblant de déplorer ? 

« La crise climatique »… mais il n’y en a pas plus que de beurre en broche.

La France ne produit que 0,9 % du CO2 mondial… mais on fout une pression d’enfer aux français sur ce thème en les culpabilisant en permanence alors qu’ils ne sont responsables de rien.

Par contre personne, notamment parmi les khmers verts, ne s’avise d’aller demander des comptes aux USA ou à la Chine pourtant producteurs à eux deux de 44 % du CO2 mondial.

Et puis, cette crise climatique dont le CO2 serait l’unique responsable (ce que contestent à juste titre de nombreux scientifiques) elle permet de justifier le recours aux « énergies renouvelables ».

Vous savez, l’éolien, la méthanisation et les panneaux solaires, qui nous coûtent une blinde et ne produisent pas grand-chose. Par contre défigurent entièrement notre pays. 

Et Macron de conclure que face à ces problèmes : « ce qui est demeuré constant est [la] capacité collective [des Français] à relever ces défis ».

Non, c’est le contraire… ce qui est demeuré constant c’est la capacité des français à ENDURER tout cela. A peu près en silence… pour l’instant !

Mais tout a une fin. 

Macron risque de s’en apercevoir très vite en cette année 2023. Avant la fin des vœux.

Même s’il indique de manière péremptoire … « Je ne perds jamais cet impératif d’unité » de la nation française.

L’Unité de la nation risque bien d’être en train de vivre ses derniers jours.

D’ailleurs, fin janvier, une manifestation des boulangers est déjà annoncée.

Elle ne sera certainement pas la seule. Et c’est tant mieux.

Il est temps, plus que temps, que les français se révoltent, sauf à accepter de sombrer dans la misère la plus complète. 

Pour empêcher ce funeste destin, deux mesures doivent être prises de toute urgence :

  • Supprimer le dispositif de l’Arenh, qui oblige EDF à vendre 25 % de son électricité à des « concurrents » qui se contentent de revendre cette électricité à un prix exorbitant.
  • Sortir du dispositif européen qui lie le prix de l’électricité à celui du gaz. 

L’Espagne et le Portugal viennent de le décider. Pourquoi la France ne le ferait-elle pas ?

Sans l’application immédiate de ces deux mesures, les français vont crever de faim ou de froid cet hiver et de très nombreux commerçants et industriels vont faire faillite.

Je serai étonné que ça se passe sans réaction.

Enfin, pour conclure, je présente à tous les lecteurs de Synthèse nationale, leurs familles et tous ceux qui leur sont chers, mes meilleurs vœux pour cette année 2023.

Contrairement à Macron, mes vœux sont sincères.

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2023/01/01/a-propos-des-voeux-se-macron-6419840.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s