Deux passeurs de migrants arrêtés au Pays basque : 325 clandestins seraient passés en quatre mois

À Bayonne, deux passeurs de migrants ont été arrêtés à Biriatou et présentés à la Justice, le jeudi 29 décembre, pour y être jugés. Ils sont soupçonnés d’avoir fait transiter, depuis le Portugal, plus de 300 personnes candidates à l’exil pour un bénéfice de 100.000 euros. Leur procès est renvoyé au 26 janvier, relate France Bleu Pays basque.

Entre 300 et 400 clandestins sont passés

Les deux hommes ont été arrêtés par la PAF (police aux frontières) d’Hendaye mercredi, à 5 h 20, « lors d’un contrôle inopiné dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine », au poste-frontière de Biriatou dans les Pyrénées-Atlantiques. En quatre mois, les deux ressortissants indiens, résidant au Portugal, auraient fait passer en France entre 300 et 400 migrants illégaux.

Une procédure a été ouverte pour « aide au séjour irrégulier sur le territoire national ». Dans le véhicule des deux trafiquants se trouvaient 13 migrants clandestins de nationalité indienne. L’exploitation des téléphones portables des deux mis en cause a permis de découvrir que le trafic durait depuis au moins quatre mois. Selon les premiers éléments, 325 personnes auraient transité entre le Portugal, Paris et la Belgique.

Un bénéfice évalué à 100.000 euros

47 passages de la frontière à Biriatou ont été relevés par les enquêteurs pour un bénéfice évalué à 100.000 euros. Le passage était facturé 300 euros minimum.

Les deux hommes « toxicomanes au dernier degré » n’ont pas été en état d’être jugés. Ils ont été placés en détention provisoire et seront jugés le 26 janvier 2023.

https://www.bvoltaire.fr/deux-passeurs-de-migrants-arretes-au-pays-basque-325-clandestins-seraient-passes-en-quatre-mois/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s