La Russie envisage de réduire sa production de pétrole d’environ 5 à 7% par jour en réponse au plafonnement du prix par l’UE, le G7 et l’Australie

thumb_21826_article_sliderBig.jpg

La Russie envisage de réduire sa production de pétrole de 5% à 7% par jour, soit 500-700.000 barils par jour début 2023, en réponse à l’introduction par l’UE, le G7 et l’Australie d’un plafonnement du prix de l’or noir russe, a précisé vendredi le vice-Premier ministre russe, Alexandre Novak.

“Au début de l’année prochaine, nous pourrions procéder à une réduction (de la production) de 500-700.000 barils par jour, pour nous, c’est environ 5-7%”, a déclaré M. Novak, en charge de l’Énergie, cité par l’agence de presse officielle TASS.

Pour rappel, l’Union européenne, le G7 et l’Australie se sont accordés début décembre sur un prix plafond maximum de 60 dollars pour le pétrole brut d’origine russe transporté par voie maritime, en guise de nouvelle sanction contre Moscou afin de l’empêcher de financer son offensive militaire en Ukraine.

Seul le pétrole vendu par Moscou à un prix égal ou inférieur à 60 dollars pourra donc continuer à être livré. Au-delà de ce plafond, il sera interdit pour les entreprises de fournir les services permettant le transport maritime.

Vladimir Poutine avait immédiatement dénoncé une « décision stupide », menaçant l’ouest de “réduire la production” de pétrole russe “si nécessaire”.

7sur7

https://tvl.fr/actus/la-russie-envisage-de-reduire-sa-production-de-petrole-d-environ-5-a-7-par-jour-en-reponse-au-plafonnement-du-prix-par-l-ue-le-g7-et-l-australie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s