L’Union européenne se félicite d’avoir financé la politique nataliste de la Turquie : formation des baby-sitters et 300 € par mois aux mères qui travaillent

“L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est un grand défi pour de nombreuses familles. C’est pourquoi l’Union européenne encourage les investissements dans le secteur des soins afin de renforcer l’égalité des sexes, l’emploi des femmes et l’équité sociale.”

Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur de l’UE en Turquie

Nous continuons à promouvoir l’égalité de participation et l’emploi des femmes dans la vie professionnelle par le biais du projet intitulé “Projet de soutien à l’emploi des femmes enregistrées par la promotion des assistantes maternelles formées”.

L’aide accordée aux mères qui travaillent pour employer des gardes d’enfants instruits a été augmentée de 200 à 300 €.

3 700 mères actives, assistantes maternelles et enfants devraient bénéficier de ce projet, pour lequel l’UE a alloué un budget de 24,3 millions d’euros.

L’aide sera versée à raison de 325 € en 2021 et 350 € en 2022.

En tant qu’Union européenne, nous continuons à promouvoir l’égalité de participation et l’emploi enregistré des femmes dans la vie professionnelle par le biais du projet intitulé “Projet de soutien à l’emploi des femmes enregistrées par la promotion des assistantes maternelles formées” mis en œuvre à Ankara, İstanbul et İzmir par la SGK, et cofinancé par la République de Türkiye et l’UE. […]

Délégation de l’UE en Turquie

Soutenir l’emploi des femmes enregistrées par la promotion des baby -sitters éduqués, cofinancé par la République de Turquie et l’Union européenne et mis en œuvre par l’Institution de sécurité sociale ; Il est mis en œuvre dans les provinces d’ Ankara, d’Istanbul et d’Izmir . Avec le projet, il est prévu de transférer un total de 25.472.000 Euro (€) de soutien financier aux femmes.

Objectifs du projet :

• Soutenir la participation des femmes au marché du travail et l’emploi formel des femmes qui travaillent,

• Contribuer à l’équilibre travail-vie des mères qui travaillent,

• Sensibiliser les parents à la garde de leurs enfants par des baby-sitters formés et à l’emploi de baby-sitters assurés,

• Soutenir l’industrie du gardiennage en assurant un niveau décent de gardiennage formé.

Dans le cadre du projet, deux groupes différents bénéficient de subventions :

• Mères employant des baby-sitters formées (Working Mother Support),

• Les femmes qui ont obtenu le certificat MEB dans le domaine de la garde d’enfants (Caregiver Education Incentive).

Site officiel du projet
Brochure officielle (PDF)

Lire la suite ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s