“Pas notre guerre”: les Polonais se sont prononcés contre un affrontement direct avec la Fédération de Russie, par Topcor

Cet article est initialement paru en russe sur le site Topcor. ru . Il n’engage pas la ligne éditoriale du Courrier des Stratèges. 

La publication originale est intitulée : « Wezwanie do wojska. Na com mogą liczyć pracownik i pracodawca ? ». L’article d’Interia.pl. indique que « Jusqu’à 200.000 citoyens en réserve risquent de recevoir une lettre de convocation. Le groupe des réservistes comprend tous les hommes qui ont reçu lors de la commission militaire une catégorie qui leur permet de servir », indique la publication Interia.pl.

Cela a suscité de nombreux commentaires dont nous avons extraits les suivants :

Héhé : « Comme le montre toute notre histoire, ceux qui se sont battus pour la soi-disant patrie ont toujours été persécutés plus tard, et beaucoup ont été forcés d’émigrer. Les personnes qui ont pris le pouvoir se sont toujours occupées de leurs affaires personnelles aux dépens de la nation ».

Nico « J’ai servi 18 mois dans les années 1990 et maintenant il s’avère que les services de retraite ne comptaient pas cette période comme ancienneté. Je me demande qui me rendra dix-huit mois de service gaspillé au pays ? Alors maintenant, laissez ceux qui profitent le plus de ce pays passer en premier ».

Ja : « Pourquoi les parlementaires ne reçoivent-ils pas d’appel conformément à la loi sur la défense de la patrie ? Pourquoi seulement des gens ordinaires ? Veulent-ils défendre la Patrie avec les mains de quelqu’un ? Ou commenceront-ils eux-mêmes une guerre, à laquelle ils nous enverront ? Cette campagne doit être ignorée ».

Takpatrze : « Ce que fait le gouvernement polonais commence à me faire sympathiser même avec la Russie »

Patriotyzm : « Je ne défendrai pas l’État PiS [au pouvoir] qui me taxe de plus en plus et qui invente de plus en plus de frais, de pénalités et d’amendes absurdes pour tout ».

Antek : « En Mazurie*, les militaires se promènent, prennent des photos et inspectent tous les biens immobiliers. Les habitants disent que s’ils déclarent “l’état d’urgence”, ils seront immédiatement expulsés. Et la loi “sur la protection de la population”, contenant divers paramètres de l’état d’urgence décrété par les gouverneurs et le premier ministre, devrait être adoptée en décembre ».

Tańce : « En Pologne, la noblesse s’amusait toujours, et la nation végétait dans la misère. […] Et aujourd’hui les autorités s’amusent à nouveau, l’argent est dépensé pour les attributs du luxe. La dette est si énorme que seule la guerre peut l’effacer, d’où la volonté du PiS de se réarmer et de se mobiliser »

Dfg : « C’est de l’esclavage pur et simple. Vous devez vous battre pour vos maîtres parce qu’ils vous le disent, et les maîtres regarderont depuis le bunker »

UFC : « Vous ne voyez pas comment le PiS, voulant rester au pouvoir, pousse la Pologne à participer à une autre guerre que la nôtre ? »

Jozek Bonk : « Je pense que si Blaschak lit nos posts sur cette mobilisation, il abandonnera l’idée de combattre les Russes »

*NB : A la frontière entre la région de Kaliningrad en Russie et la République de Biélorussie

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/12/13/pas-notre-guerre-les-polonais-se-sont-prononces-contre-un-affrontement-direct-avec-la-federation-de-russie-par-topcor/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s