Un mercenaire britannique : Des centaines de mercenaires ont fui les combats contre les Russes en Ukraine

par Al Manar

Le mercenaire britannique Joseph MacDonald, de retour des lignes de front en Ukraine, a révélé que « les volontaires étrangers arrivés en Ukraine pour combattre aux cotés des forces armées ukrainiennes ont fui en masse, craignant les bombardements russes ».

« Environ 600 à 700 personnes sont rentrées chez elles ou se sont enfuies vers une autre unité ou milice en Ukraine, où elles pensaient que ce serait plus sûr », a déclaré McDonald dans une interview avec la chaîne YouTube Lindybeige.

Le mercenaire britannique a décrit le départ des mercenaires comme « la grande évasion », mais n’a pas précisé les dates de cet événement. Selon lui, de nombreux « soldats de fortune » craignent de tomber sous le « terrible bombardement » de l’artillerie, des mortiers et des chars russes.

« Quiconque veut aller en Ukraine ne doit pas penser que ce sera aussi simple », a déclaré McDonald, ajoutant que « tous ceux qui combattent les Russes subissent de lourdes attaques ».

Le mois dernier, la commission d’enquête de la Fédération de Russie a signalé que plus d’un millier de mercenaires combattent aux côtés du régime ukrainien, expliquant qu’un certain nombre d’entre eux sont arrivés dans ce pays en 2014 et que la plupart d’entre eux ont acquis une expérience de combat dans les zones de conflit au Moyen-Orient.

Ces mercenaires sont venus de 54 pays. La Grande-Bretagne, les États-Unis, le Canada, Israël, la France, la Suède, la Géorgie, la Finlande, la Pologne et la Lituanie sont parmi les pays les plus actifs en termes de fourniture en ressources humaines à l’Ukraine.

Le comité a déclaré qu’« en signant un contrat avec les forces armées ukrainiennes, les étrangers reçoivent un salaire et sont invités à demander la citoyenneté ukrainienne, de manière simplifiée ».

Ces mesures ont été prises afin d’augmenter les effectifs des forces armées ukrainiennes et de légitimer le phénomène des mercenaires. De telles actions traduisent la volonté du régime de Kiev d’éviter toute responsabilité, en vertu du droit international.

Le rapport du comité ajoute que « parmi les spécialistes militaires étrangers, qui ont contribué aux sessions de formation à la gestion des armes étrangères, à la coordination des combats et aux combats dans diverses circonstances, figurent des représentants des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Canada, de la Géorgie, de la Roumanie, de la Pologne, de la Lituanie et d’autres ».

Le représentant de la « Légion internationale » Damien Magro a précédemment assuré que des mercenaires de 55 pays participent aux combats en Ukraine aux côtés de Kiev, dans le cadre de la légion mise en place par les autorités ukrainiennes.

source : Al Manar

https://reseauinternational.net/un-mercenaire-britannique-des-centaines-de-mercenaires-ont-fui-les-combats-contre-les-russes-en-ukraine/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s