Viktor Orbán : « Les sanctions contre la Russie ne nous ont pas rapprochés d’un millimètre de la fin de la guerre »

orban-ue-democratie-limitee

BI – Dans son allocution radiophonique habituelle du vendredi matin sur Kossuth Rádió, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a parlé du prix économique des sanctions, de l’évolution de la situation concernant les fonds européens retenus par la Hongrie et de la crise migratoire qui se profile à l’arrière-plan.

Ce dernier a constaté que la guerre fait toujours rage après neuf mois et que, contrairement à l’idée initiale selon laquelle les sanctions mettraient fin aux hostilités en Ukraine, elles ont gravement affecté les États de l’UE qui les ont adoptées.

Il a admis que les sanctions ont peut-être ralenti l’avancée russe contre l’Ukraine ; cependant, en raison de la montée en flèche des prix de l’énergie, les revenus de la Russie provenant des transporteurs d’énergie n’ont jamais été aussi élevés, ce qui lui permet de poursuivre son effort de guerre. C’est pourquoi, selon le Premier ministre Orbán, « les sanctions n’ont pas atteint leur objectif » et « ne nous ont pas rapprochés d’un millimètre de la fin de la guerre ».

(…) Lire la suite sur Breizh Info

https://tvl.fr/actus/viktor-orban-les-sanctions-contre-la-russie-ne-nous-ont-pas-rapproches-d-un-millimetre-de-la-fin-de-la-guerre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s