Plus d’informations sur les décès de militaires ukrainiens

par Larry Johnson

Les pertes militaires ukrainiennes sont désormais un problème. Avant cette semaine, la plupart des analystes militaires occidentaux ont cru à la propagande ukrainienne selon laquelle la Russie perdait des troupes, mais que l’Ukraine se portait bien. Ce chien est mort. Un nouvel ami, Stephen Bryen, vient de publier un article dans Asia Times qui fournit une évaluation honnête et percutante du péril auquel l’Ukraine est confrontée. Stephen Bryen est membre senior du Center for Security Policy et du Yorktown Institute. Il a été haut fonctionnaire du ministère de la Défense dans l’administration Reagan. Son article s’intitule « Les pertes militaires ukrainiennes sont un gros problème pour Biden » :

« Les lourdes pertes de l’Ukraine sont un signal que la guerre de facto de Washington contre la Russie est en difficulté. Le président Joe Biden doit changer de cap ou faire face à une crise de sécurité nationale qui pourrait mettre fin à sa présidence.

L’Ukraine peut donner l’impression d’avoir gagné. La vérité est tout le contraire, car l’Ukraine est à court de main-d’œuvre qu’elle ne peut remplacer. Elle perd par attrition sur le champ de bataille et, les Russes détruisant systématiquement ses infrastructures, des millions d’Ukrainiens ont fui à l’étranger. Il est peu probable que le pays puisse se relever même si la guerre devait s’arrêter demain.

Pendant ce temps, les problèmes d’effectifs de la Russie sont moins graves. Moscou a reconstitué son stock de troupes de première ligne grâce à un programme de conscription impopulaire dans son pays, qui a maintenant été étendu aux territoires ukrainiens qu’elle occupe ».

L’Ukraine se trouve dans une situation similaire à celle de la Confédération en 1864, pendant la guerre civile américaine. Le Nord l’emportait sur le Sud en termes d’effectifs. Même si les forces du général américain Ulysses Grant ont subi plus de pertes que les forces du Sud dirigées par Robert E. Lee en 1864, le Nord pouvait facilement remplacer ses pertes. Le Sud ne le pouvait pas. En avril 1865, le Sud a épuisé sa capacité à fournir de nouvelles recrues et à renforcer les bataillons épuisés et a été contraint par la force des choses à se rendre.

Un sort similaire attend l’Ukraine. Mais il ne s’agit pas d’une répétition de la dernière année de la guerre civile américaine, où les troupes de l’Union ont lancé des assauts répétés contre les Confédérés retranchés. La Russie, contrairement à l’armée américaine sous Grant, ne subit pas de pertes massives et a à peine puisé dans ses réserves militaires. L’Ukraine, en revanche, épuise ses ressources humaines et ne peut plus assurer une formation militaire essentielle à l’intérieur de ses frontières géographiques.

Les photos et les vidéos des victimes ukrainiennes envahissent l’internet. L’image ci-dessous, telle que je la comprends, est un cimetière conçu par les États-Unis pour les soldats ukrainiens morts au combat. Chaque carré peut accueillir 105 tombes. Il semble qu’il y ait 24 carrés d’inhumation et un potentiel de 2520 sites d’inhumation.

La vidéo suivante a été publiée en juillet 2022.

Nous voici quatre mois plus tard et le nombre de corps continue de s’accumuler.

La plupart des Américains sont encore aveuglés par la propagande anti-russe et ne comprennent pas que la capacité de la Russie à soutenir ses opérations militaires est robuste. Mon ami Stephen, par exemple, est toujours enfermé dans une mentalité de l’ère soviétique lorsqu’il s’agit d’évaluer les capacités russes. Il écrit :

« La Russie, comme on le sait maintenant, a également de sérieux problèmes à la fois dans le recrutement et la formation des soldats, et dans sa capacité à remplacer les armes. Mais la Russie dispose également d’énormes stocks de guerre qu’elle a acquis avant la chute de l’Union soviétique, et elle en utilise maintenant une partie dans la guerre en Ukraine ».

La réalité est tout autre. Ce sont les États-Unis qui peinent à remplir leurs objectifs de recrutement. La mobilisation de la Russie a été présentée à tort dans une grande partie de la presse occidentale comme un enrôlement forcé de « conscrits ». La majorité des « nouvelles » recrues étaient des réservistes expérimentés. L’affirmation selon laquelle les commandants russes dispensent une formation inadéquate est un fantasme occidental délirant. Voici un clip d’entraînement des soldats à tirer et à se déplacer en équipe :

Mon ami Stephen ne comprend pas non plus que l’industrie de la défense russe est moderne, efficace et fonctionne 24 heures sur 24. La production des systèmes de défense aérienne S-400 et S-500 dépasse tout ce qui a été créé pendant l’ère soviétique. Il en va de même pour les capacités de guerre électronique de la Russie. Et ni les États-Unis ni l’OTAN ne disposent d’un système d’armes comparable aux missiles hypersoniques que la Russie utilise avec beaucoup d’effet sur les infrastructures et les bases critiques ukrainiennes.

Avec l’arrivée de l’hiver, les troupes ukrainiennes seront confrontées à des difficultés encore plus grandes. Elles seront plus susceptibles de se mettre à l’abri et de minimiser leurs mouvements en raison du manque de véhicules et de chars. La Russie, quant à elle, sera en mesure de concentrer ses tirs sur les positions ukrainiennes fixes, ce qui signifie davantage de pertes ukrainiennes.

Si la Russie persiste dans sa campagne de destruction de la capacité de l’Ukraine à produire et à distribuer de l’électricité, de l’eau et du gaz, la capacité de l’Ukraine à approvisionner ses troupes en nourriture et en munitions se dégradera considérablement. En bref, l’Ukraine est confrontée à un hiver sombre et dangereux.

sourceA Son of the New American Revolution

traduction Réseau International

https://reseauinternational.net/plus-dinformations-sur-les-deces-de-militaires-ukrainiens/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s