Les États-Unis s’apprêtent-ils à abandonner l’Ukraine ?, par Elena Stafeeva

Cet article initialement publié en russe sur Politika-ru et Life-ru n’engage pas la ligne éditoriale du Courrier.

L’Ukraine est à la croisée des chemins. Elle fait face à trois scénarios d’arrêt du conflit, et chacun d’entre eux entraîne des craintes chez ses voisins européens. Car cela suscite une nouvelle source d’inquiétude quant à la menace d’un trou noir béant dans le budget du pays et de son financement. 

Or, sur fond de scandales révélateurs de corruption au sein du Parti démocrate et de blanchiment de fonds ukrainiens sur l’échange de crypto-monnaie FTX, les républicains de la Chambre des représentants américaine ont lancé l’audit promis des dépenses qui visent à aider l’Ukraine. La députée républicaine, Marjorie Taylor Green, est l’initiatrice de cet audit américain. Son projet de loi a été soutenu par dix membres du même parti. D’ailleurs, la parlementaire continue de faire vibrer ce sujet sur les réseaux sociaux : « L’Ukraine est-elle le 51e État américain et quelle est la place de Zelensky dans le gouvernement américain ? » a-t-elle écrit récemment…

Nouvel état d’urgence chez les voisins de l’Ukraine

La bataille traditionnelle attendue aux États-Unis entre républicains et démocrates affectera la dotation des fonds alloués par l’Amérique à l’Ukraine. 

Mais nous avons déjà vu comment Kyiv réagit à cela : par des explosions en Pologne… Par conséquent, le manque de retenue du chef du gouvernement fantoche de l’Ukraine peut l’entraîner plus d’une fois à jouer à cette blague cruelle. Mais ce sont les Polonais, les Baltes ou d’autres voisins d’Europe de l’Est qui paieront. 

Lorsque Zelensky a tenté de convaincre le monde qu’il avait raison et a blâmé la Russie pour l’attaque à la roquette contre la Pologne, les Américains lui ont rétorqué : « Ce n’est pas une preuve ». Dans la nouvelle affaire qui s’engage avec l’audit, la réaction des Américains risque d’être plus dure, et peut-être même d’aller jusqu’au remplacement du chef de la Maison-Blanche. 

Le politologue américain Malek Dudakov explique que « Les républicains sont moins préoccupés par la corruption des Ukrainiens en Ukraine. Ils cherchent à enquêter sur l’agenda ukrainien afin de découvrir les faits de corruption des démocrates et de la Maison-Blanche. Et d’en faire la base d’une tentative de destitution de Biden l’année prochaine ».

L’équipe Biden tente maintenant d’approuver à la hâte une nouvelle tranche de 37,7 milliards de dollars à l’Ukraine. Cependant, nombre d’experts estiment que cette tranche (au lieu des 50 milliards promis) a été stoppée au profit d’accords tacites avec les républicains. En tout état de cause, elle sera la dernière. Lorsque les démocrates n’auront plus la majorité au Congrès en janvier, ils engageront une guerre judiciaire avec les républicains.

Un deuxième « Afghanistan »…

La récession américaine à l’approche de l’élection présidentielle américaine, malgré le consensus tacite entre le Parti démocrate et les Républicains, nécessitera une réduction significative de l’aide à l’Ukraine. Les Américains tenteront de se débarrasser de cette « cargaison » en la livrant à l’Europe. Mais l’Europe sera également incapable de financer l’Ukraine en guerre. Par conséquent, Washington et Bruxelles laisseront tout simplement le pays en ruine.

Viktor Mizin, politologue à l’Institut d’études internationales du MGIMO, observe qu’en Europe, on commence à penser à geler le conflit ukrainien, tout comme celui de la Transnistrie. Car des dirigeants plus conservateurs reviennent au pouvoir et au sein de cette « vieille garde », beaucoup respectent Vladimir Poutine et n’hésitent pas à le montrer. 

Le Vice-président du Conseil de sécurité russe, Dmitri Medvedev, rappelle que « le sujet de l’argent pour l’Ukraine devient toxique aux États-Unis. Les membres du Congrès exigent des vérifications totales du trou géant où l’argent est allé massivement. Et où iront les nouvelles dizaines de milliards, demandées par l’étrange et vieux Biden, qui au Capitole était surnommé, à juste titre, le « Vice-président de l’Ukraine » ».

Nettoyage du régime ukrainien par l’armée russe

La SVO (« l’opération militaire spéciale ») sera menée jusqu’à la réalisation de ses objectifs. À savoir, le nettoyage systématique des territoires de l’ancienne République socialiste soviétique d’Ukraine occupé par un « régime fantoche ». 

Dans cette perspective, les dirigeants de Kyiv devront fuir vers l’Europe de l’Ouest ou de l’Est. Jusqu’à présent, les forces armées ukrainiennes continuent de bombarder les quatre nouvelles régions de Russie et les régions frontalières de la Fédération de Russie, tandis que notre armée détruit des infrastructures essentielles qui affectent la capacité de combat des forces ukrainiennes. 

Mais alors, pourquoi ne pas procéder à des bombardements en tapis ? Pour éviter les pertes civiles. Mais tôt ou tard, le système énergétique du pays sera complètement détruit. Les réfugiés afflueront en Europe et en Russie. 

Puis une autre phase du « New World Order » (NWO) commencera, dont l’objectif principal sera la démilitarisation. Dans cette hypothèse, le NWO durera encore plusieurs années. « L’idée même d’obliger la Russie à réparer les dommages causés par les hostilités est raisonnable », a déclaré Anatoly Wasserman, député de la Douma, à propos de la tentative de l’Occident de légaliser le vol des avoirs russes à l’étranger sous le terme de « réparations ». Mais il précise : « Lorsque toutes les terres actuellement occupées par l’organisation terroriste “Ukraine” reviendront à la Russie, naturellement, nous y rétablirons une vie normale ».

Dans ce cas, les États-Unis retireront leurs forces hybrides du territoire de l’Europe de l’Est, car il n’y aura plus personne à parrainer.

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/11/28/les-etats-unis-sappretent-ils-a-abandonner-lukraine-par-elena-stafeeva/

Une réflexion sur “Les États-Unis s’apprêtent-ils à abandonner l’Ukraine ?, par Elena Stafeeva

  1. C' est moi

    Les Russes vont reprendre kherson et ils iront jusqu’ à Odessa ….Kiev va tomber entre leurs mains … l’ Ukraine va redevenir Russe … ..Macron est parti à Washington, pleurer son impuissance auprès de ses maîtres et demander de l’ aide avec un autre plan parce que celui ci a foiré…..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s