Malgré leurs cris, j’ai accusé les gauchos de Herrou de trahir les ouvriers

unnamed (1).jpeg

Pierre Cassin, président de Riposte laïque

Face à face, devant le lycée Atlantique de Luçon, entre cinquante militants de Reconquête  et cinquante gauchistes immigrationnistes. Les patriotes étaient venus, derrière Éric Mauvoisin, protester contre l’invitation faite par le proviseur, M. Fabrice Boumendjel, d’inviter le délinquant Cédric Herrou, sans la moindre opposition, laver le cerveau de nos élèves sur le devoir d’accueil de l’autre, fût-il clandestin. Et naturellement, les gauchistes, qui n’avaient pas déclaré leur rassemblement, étaient venus contester ce rassemblement, comme d’habitude.

Je n’avais pas prévu d’intervenir, étant simplement venu soutenir mes amis vendéens, qui étaient venus nombreux, quelques jours auparavant, nous aider à Callac.

Mais Éric Mauvoisin m’ayant sollicité pour prendre la parole, j’ai donc improvisé une prise de parole de deux minutes, pour dire leur fait à ceux que j’ai qualifiés, malgré leurs huées, d’agents du patronat, de traîtres à la classe ouvrière et au salariat, et de collabos du Nouvel Ordre Mondial, en expliquant pourquoi.

Pour voir le film cliquez ici

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s