Osons dire la vérité à l’Afrique (Bernard Lugan)

Lugan_Osons_Dire_La_Verite_a-l'Afrique

Bernard Lugan, professeur à l’Ecole de Guerre, conférencier à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), expert auprès du Tribunal Pénal International pour le Rwanda-ONU, directeur de l’Afrique réelle, est l’un des meilleurs spécialistes des questions africaines.

Après une période d’ « afro-pessimisme » exagéré, des experts subitement gagnés à un « afro-optimisme » relevant de la méthode Coué tentent de convaincre l’Afrique qu’elle a « démarré ». Un discours de vérité s’impose mais il nécessite une remise à plat des mensonges qui, depuis des décennies, enferment l’Afrique dans la dépendance, tout en y entraînant le fatalisme.

Bernard Lugan croit nécessaire de dire aux Africains que leur continent doit enfin prendre son autonomie intellectuelle en cessant de servir de champ d’expérimentation pour les idéologies les plus désincarnées, parfois même les plus folles et les plus anti-naturelles sorties des cerveaux occidentaux.

L’auteur appelle aussi les Africains à cesser de vouloir transposer des modèles importés des Etats-Unis, de Chine ou d’Europe.

Mais pour parvenir à développer son propre itinéraire en tenant compte de ses spécificités, l’Afrique doit accepter d’entendre également la vérité à propos des mythes et fantasmes véhiculés par la Banque Africaine de Développement (BAD) qui tente de faire croire que l’Afrique est sur le point de connaître une vraie croissance économique parce que son taux moyen de PIB est supérieur à celui du reste du monde. Bernard Lugan démonte ce mythe qui fait prendre les vessies africaines pour des lanternes asiatiques. Il montre comment l’ONU ment aussi à l’Afrique pour mieux la manipuler.

Bernard Lugan tord le cou à divers mensonges propagés en Afrique. Non, la pauvreté ne recule pas en Afrique. Non, la surscolarisation n’apporte rien de bon quand le niveau d’instruction progresse plus vite que les emplois, ce qui n’a pour effet que l’exode. 

Lugan démontre également comment « l’immigration choisie » est une saignée, un pillage des élites des pays en voie de développement.

Ce livre insiste aussi sur le besoin de libérer l’Afrique du credo de sa victimisation et l’Europe de celui de sa culpabilisation.

Un ouvrage lucide que doivent lire les Africains comme les Européens.

Osons dire la vérité à l’Afrique, Bernard Lugan, éditions du Rocher, 223 pages, 23 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

https://www.medias-presse.info/osons-dire-la-verite-a-lafrique-bernard-lugan-2/46327/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s