Ne t’aide pas et l’Etat t’aidera (Eric Verhaeghe) – Le livre noir de la sécurité sociale

ne t'aide pas et l'Etat t'aidera

Eric Verhaeghe, ancien élève de l’ENA, connaît bien les questions liées à la sécurité sociale puisqu’il en fut administrateur. Cet ouvrage mérite donc une attention particulière.

La thèse de l’auteur soutient que la technostructure française utilise la Sécurité sociale pour anesthésier les classes populaires et conserver le pouvoir à son profit. Cette technostructure, qui a bien pris soin de se doter elle-même d’un système de protection sociale spécifique et avantageux, utilise la Sécurité sociale pour transférer les bénéfices des classes moyennes vers les plus pauvres afin de garantir la paix sociale par un mécanisme de rétribution sans contribution appelée solidarité.

En somme, pour conserver le pouvoir, l’élite technocratique française a mis un place un système où ceux qui s’extraient de leur condition doivent payer pour rendre plus agréable la vie de ceux qui se contentent du peu que la naissance leur a donné. D’où le titre de l’ouvrage : Ne t’aide pas et l’Etat t’aidera.

Quand Georges Orwell avait imaginé son Big Brother, il lui avait prêté les traits d’un Etat policier surveillant la vie de chacun. La Sécurité sociale lui a donné un autre visage : celui d’une mère possessive qui est le plus souvent là quand on a besoin d’elle, mais qui, en contrepartie de sa disponibilité, tyrannise ses enfants jusqu’à ne tolérer de leur part aucune forme d’autonomie.

Au passage, l’auteur remet en cause le mythe d’une Sécurité sociale mise en place en 1945 grâce au Conseil national de la Résistance. La vérité impose de dire que le système de Sécurité sociale avait été proposé en 1940 au gouvernement de Vichy qui l’a considéré trop « collectiviste ». Ce sont ses mêmes concepteurs, fonctionnaires de Vichy en 1940 mais écartés avant la fin de l’année, qui sont revenus à la manœuvre en 1945, réintégrés par le Conseil d’Etat. Quant au système de retraite contemporain, il est bel et bien toujours celui mis en place par le gouvernement de Vichy en 1941 via la loi instaurant l’allocation du vieux travailleur salarié (AVTS).

Eric Verhaeghe examine quantité de questions liées à la sécurité sociale dont l’idéologie du RSI, le naufrage Pôle Emploi, la façon de réagir à l’arrivée d’Uber et le revenu universel que l’auteur considère être le meilleur avenir de la sécurité sociale.

Ne t’aide pas et l’Etat t’aidera, Eric Verhaeghe, éditions du Rocher, 249 pages, 18,5 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

https://www.medias-presse.info/ne-taide-pas-et-letat-taidera-eric-verhaeghe-le-livre-noir-de-la-securite-sociale/47308/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s