Nantes : le député LFI Andy Kerbrat se mobilise contre l’ouverture d’un centre de rétention pour clandestins

Une semaine après le  de la petite  par une Algérienne sous  non appliquée, le député mélenchoniste de la 2e circonscription de Loire-Atlantique Andy Kerbrat a suscité la polémique, ce dimanche. Il a en effet tweeté sur sa mobilisation contre l’ouverture d’un centre de rétention administrative décidée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Un centre annoncé par 

Le 4 octobre dernier, le ministre de l’Intérieur, à l’occasion d’une rencontre avec le maire socialiste de Nantes Johanna Rolland, avait annoncé qu’il avait décidé l’implantation d’un centre de rétention administrative (CRA) dans le département de Loire-Atlantique. Une implantation qui devrait avoir lieu « dans des délais rapides », comme l’avait alors rapporté Ouest-France.

Andy Kerbrat, un adepte de la dénonciation de l’instrumentalisation

Déjà, il y a trois semaines, Andy Kerbrat avait traité de « charognards » les élus de droite dénonçant l’insécurité à Nantes après le viol d’une femme : « Sur ce sujet-là, on a eu une instrumentalisation totale d’un drame qui est un viol par la droite nantaise, qui s’est comportée comme des charognards. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s