Entretien avec Thaïs d’Escufon, ancienne porte-parole de Génération Identitaire

Entretien avec Thaïs d’Escufon, ancienne porte-parole de Génération Identitaire

Les militants de Génération Identitaire ont été condamné pour l’occupation pacifique des locaux de l’association immigrationniste SOS Méditerranée. Nous avons interrogé Thaïs d’Escufon (qui écope d’une peine de prison avec sursis, tandis que d’autres militants sont même condamnés à la prison ferme!):

1) Vous venez d’être condamnée à une peine de prison pour avoir occupé pacifiquement les locaux de SOS Méditerranée. Que vous inspire ce jugement?

Ce jugement est grotesque, d’une part parce qu’aucune preuve n’atteste des prétendues “violences” dont ils nous accusent. Pire, il existe des faits tenaces qui démontrent que notre action s’était déroulée sans incident et qu’aucun coup n’avait été porté, ni reçu. D’autre part, les salariés de l’ONG eux-mêmes se contredisent. Je rappelle que Sophie Beau, porte-parole de SOS Méditerranée, s’était exprimée sur France Info le jour de l’action pour réfuter tout acte de violence de notre part. Elle n’avait curieusement pas l’air bien traumatisée…

Les associations “humanitaires” comme SOS Méditerranée assument rarement leur dimension politique. Or il est pourtant factuel que cette ONG ne fait pas de “sauvetage en mer” comme elle le prétend, mais davantage le taxi pour les clandestins depuis les côtes libyennes pour les emmener en Europe. Et donc, dans leur logique immigrationniste, nous sommes pour cette ONG des ennemis idéologiques directs. Le procès était donc purement politique, tout comme son délibéré délirant : 8 mois de sursis pour ma part, du ferme pour deux ex-militants, 91 426€ d’amende. Tout ça pour avoir déployé une banderole “SOS MEDITERRANÉE, COMPLICE DU TRAFIC D’ÊTRES HUMAINS” et exigé un contrôle aux frontières strict.

L’attentat de Nice en octobre 2020 était le fait d’un migrant clandestin qui était rentré en France en se mêlant aux flux d’immigration illégale passant par Lampedusa ; qui peut garantir avec certitude que le prochain Salah Abdeslam ne sera pas recueilli et rapatrié en France par l’Ocean Viking, bâteau de cette ONG ? Personne. Nos ennemis refusent d’entendre cette vérité mais elle n’en demeure pas moins vraie.

2) Ce jugement tombe au moment même où, avec l’assassinat sauvage de la petite Lola, les Français découvrent que l’immense majorité des obligations de quitter le territoire ne sont pas exécutées. Y a-t-il un deux poids, deux mesures dans la justice française ?

Au moment où éclate l’affaire Lola, dont l’ignoble meurtrière est une Algérienne sans-papier, je ne peux que penser que nous avions raison d’agir le 5 octobre 2022 pour dénoncer l’immigration clandestine. Si on nous avait écoutés, Lola serait en vie.

À l’heure où des milliers d’OQTF ne sont pas exécutées, où des violeurs et criminels multi-récidivistes extra-européens sont relâchés avec des aménagements de peine, la priorité de la Justice et du gouvernement n’est pas d’assurer la sécurité des Français, mais de traquer les patriotes sincères soucieux des leurs.

Mais peu importe qu’ils cherchent à nous détruire. peu importe qu’ils utilisent les médias pour nous salir, peu importe qu’ils mentent partout et à tous.

Nous savons que nous battons pour une cause juste, celle de notre peuple.

3) Ferez-vous appel?

C’est ce que nous comptons faire, même si les procédures sont longues et coûteuses. Nous ne pouvons accepter un délibéré injuste et injustifié. Mais je ne me leurre pas : c’est la première fois que des militants de Génération identitaire se voient condamner à une peine aussi lourde. Nous ne seront probablement pas relaxés, car ils cherchent à souiller la mémoire de notre association, aujourd’hui dissoute.

4) Comment peut-on vous soutenir?

Suite à la dissolution de Génération Identitaire, j’ai ouvert ma propre chaîne youtube, où je partage du contenu politique sur l’actualité et des phénomènes de société. J’ai également ouvert depuis peu mon site internet, où je publie régulièrement des éditoriaux. Les lecteurs qui souhaiteraient me soutenir, et que je remercie du fond du coeur, peuvent le faire via l’onglet “me soutenir” ici : https://www.thaisdescufon.com.

J’aimerais terminer en vous assurant que les intimidations diverses, judiciaires, médiatiques, ne me feront jamais grand effet. Je continuerai de défendre les nôtres envers et contre tout.  Comptez sur moi. Je ne lâcherai rien.

https://www.lesalonbeige.fr/entretien-avec-thais-descufon-ancienne-porte-parole-de-generation-identitaire/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s