C’est le retour au Moyen-Âge qui guette l’Ukraine si Zelensky s’obstine

L’Ukraine a dorénavant davantage besoin de bougies que d’obus !

Après des mois de retenue, face aux bombardements ukrainiens sur les civils du Donbass, après l’assassinat de Daria Douguina, âgée de 30 ans, après le sabotage des gazoducs Nord Stream et suite à l’attentat sur le pont de Crimée, la coupe était pleine. La riposte russe est donc à la hauteur des attentes des durs du régime moscovite, qui piaffent d’impatience avant la reconquête des territoires récemment perdus.

Pendant longtemps, Poutine s’est refusé à détruire les infrastructures civiles ukrainiennes, considérant qu’il combattait le régime antirusse en place à Kiev et non le peuple.

Mais peu à peu, les Russes ont compris que l’immense majorité des Ukrainiens est devenue russophobe, du moins à l’ouest, se réjouissant des attentats perpétrés sur le territoire russe et cautionnant le terrorisme aveugle, cette arme des faibles qui déshonore ceux qui l’emploient.

Cela dit, Zelensky et ses valets occidentaux, toujours prêts à déifier le saltimbanque, ont beau brailler au crime de guerre, le bilan humain est heureusement limité. Rappelons que les 14 000 victimes du Donbass depuis 2014 n’ont jamais ému nos donneurs de leçons occidentaux.

Et je rappelle qu’en 246 ans d’existence, les Etats-Unis ont été en guerre durant 230 ans ! Qui dit mieux ?

Il n’y a pas pays plus belliqueux et arrogant que l’Amérique, qui passe 95 % de son temps à guerroyer.

https://www.bellaciao.org/fr/Combien-de-fois-les-Etats-Unis-ont-ils-bombarde-et-agresse-un-pays

Par conséquent, un ton plus bas serait le bienvenu. Stop aux mensonges et au lavage de cerveau.

Le véritable agresseur de cette guerre c’est l’Ukraine qui martyrise le Donbass depuis 2014, en violation totale des accords de Minsk, avec la complicité des Occidentaux, y compris Paris et Berlin, pourtant cosignataires de ces accords et donc censés les faire respecter.

En attendant, voici le bilan de la riposte russe des dernières 24 heures :

Le nombre de missiles russes tirés en même temps est constant pour toutes les vagues de bombardements, afin d’infliger le maximum de dégâts aux objectifs visés mais aussi, pour y parvenir, saturer les systèmes de défense antiaérienne ukro-atlantistes.

Déconnexion internet dans la plupart des grandes villes ukrainiennes. Le premier bilan provisoire :

  • Kiev et région : la tension électrique est tombée. Internet et de téléphonie mobile en panne.
  • Vinnitsa et la région : un coup sur l’infrastructure ferroviaire.
  • Ivano-Frankivsk et la région : bombardements sur les infrastructures.
  • Lvov et la région : l’électricité et les communications mobiles ont partiellement disparu.
  • Ternopil et la région : interruptions des lumières.
  • Khmelnitsky et la région : bombardements sur les infrastructures.
  • Dniepropavlosk et la région : bombardements sur les infrastructures.
  • Jitomir et la région : infrastructure énergétique endommagée.
  • Poltava et la région : plus d’électricité.
  • Kharkov : plus d’électricité.
  • Région de Tcherkassy : pannes d’électricité.

Un bilan plus précis est à lire sur le lien ci-dessus.

Et Poutine d’ajouter :

« Nous n’avons pas de doute sur les auteurs (de l’attaque du pont de Crimée) et nous ne pouvons pas laisser sans réponse des crimes de ce type. Aujourd’hui, ce matin, après avoir pris conseil avec le Ministère de la Défense, il y a eu des frappes sur les cibles énergétiques à destination militaire en Ukraine. Dans le cas où il y aurait d’autres attaques visant la Russie, nos réponses seront dures et conséquentes et personne ne peut en douter. »

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/cest-le-retour-au-moyen-age-qui-guette-lukraine-si-zelensky-sobstine.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s