Ces gouvernants ivres qui nous demandent d’être sobres mais feraient bien de se faire discrets!

Ces hauts-fonctionnaires ivres de plans qui nous sortent un plan de “sobriété énergétique” 

C’est le mot d’ordre: la sobriété. Le gouvernement a présenté, ce 6 octobre un plan de “sobriété énergétique”.  Ah! l’ivresse des plans gouvernementaux! Combien avons-nous eu de plans ces dernières années? J’ai simplement entré dans un moteur de recherche “plan gouvernemental” et j’ai vu apparaître un lien sur le site “vie publique” avec une rubrique “plan gouvernemental”: j’ai vu apparaître le “plan chlordécone IV” de Jean-François Carenco, un “plan mathématiques”, un “plan de résilience en faveur des agriculteurs” et un “plan d’urgence pour les éleveurs de porc”, un “plan d’action du gouvernement pour assurer la décarbonation de l’économie française”, un “plan ambition logement en faveur des militaires”, un “plan littoral 21”,  un “plan gouvernemental l’Etat plus fort en Seine-Saint-Denis”, un “plan national interministériel pour enrayer le fléau de la prostitution des mineurs”,  un “plan 1 jeune 1 solution”, un plan ‘Marseille en grand’”, un “plan innovation santé 2030”, un “plan d’action du gouvernement lociciels libres et communs numérique dans l’administration” etc….En remontant le temps, je n’en suis qu’au dernier trimestres 2021.  

Nous sommes gouvernés par des hauts fonctionnaires ivres de plans. Emmanuel Macron a même nommé François Bayrou Haut Commissaire au Plan . Alors, pensez-vous, un plan de plus ou de moins: la “sobriété énergétique”, c’est essentiel pour résister à la Russie, nous explique une Elizabeth Borne ivre de russophobie. 

Nous sommes tous en situation de “sobriété subie”

Nos gouvernants sont ivres de “langue de bois”, aussi. Madame Pannier-Runnacher a parlé, dans son discours de présentation du plan des Français en situation de “sobriété subie”! 

Cela fait évidemment la joie des internautes! La “sobriété subie” pour dire la pauvreté. 

Mais, au fait, nous sommes tous en situation de “sobriété subie”. Nous n’avons voulu ni les sanctions ni la situation de co-belligérance avec la Russie, ni la fermeture de Fessenheim, ni les éoliennes, ces “intermittentes de l’énergie”. 

En réalité, nous avons affaire à des gouvernants et leurs relais médiatiques qui sont comme des alcooliques recommandant d’arrêter la boisson. 

Nous avons un Président qui s’enivre de ses propres mots et qui laisse son gouvernement s’enferrer dans des politiques impossibles. N’est-ce pas le propre de l’alcoolique d’avoir des idées fixes? Il en va ainsi de l’obstination dans la politiques de sanctions, des poussées régulières de rage anti-russe, du maintien coûte que coûte de l’intention de “décarbonation” de l’économie. Naguère, notre système politico-médiatique s’est enivré de “vagues du COVID”. Emmanuel Macron revient à son projet de “réforme des retraites” comme un ivrogne à sa bouteille – dont il constate que le contenu baisse inéluctablement. 

Et si nous imposions un plan “discrétion gouvernementale”?  

Et si nous boycottions le mot “sobriété énergétique”.? Il est un mensonge de plus de la part d’un gouvernement qui s’est enivré de mensonges depuis des années. Il voudrait camoufler que Macron et sa bande nous ont placés dans une situation de pénurie qui n’avait aucune nécessité. 

Nous n’allons plus entrer dans cette tentative de conditionnement. Surtout que le soupçon est fort qu’au fond d’eux-même, un Macron, une Borne, sont trop heureux de cette occasion d’imposer l’idéologie écologiste. Alors nous ne marcherons pas! 

Et puis un conseil à nos dirigeants: n’en faites pas trop; car les Français pourraient perdre leur calme à force de vous entendre répéter “sobriété”.  Soyez discrets si vous ne voulez pas vous retrouver un jour face à peuple…ivre de rage! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s