Macron défiscalise les revenus des sportifs exilés fiscaux

L’article 4 de la loi de finances pour 2023 propose une mesure qui tranche avec le discours officiel de protection des Français : il prévoit en effet un “aménagement du régime fiscal des grands événements sportifs”. En langage courant, il s’agit tout simplement d’exonérer d’impôt sur les bénéfices tous les grands événements sportifs qui se tiendront en France. 

Cette exonération ne portera pas seulement sur les bénéfices engrangés par les fédérations. Elle inclura les bénéfices perçus par les sous-filiales commerciales des fédérations (les filiales étant déjà exonérées). Voilà une aubaine pour les marchands de sport qui multiplient les grands événements mondiaux afin d’engranger toujours plus de profits en utilisant des infrastructures financées par les contribuables. 

En outre, la loi de finances prévoit l’exonération des revenus perçus par les “sportifs” de haut niveau qui seraient installés dans un paradis fiscal :

Autrement dit, tous les revenus perçus par des exilés fiscaux (ceux dont le pays de résidence n’a pas de convention fiscale avec la France) seront seulement taxés dans leur paradis fiscal. 

Amusant non ?

Officiellement, il s’agit de permettre à la France de recevoir d’autres compétitions internationales en s’alignant sur le moins-disant fiscal mondial. Ceux qui ont vu les terribles images du Stade de France envahi par des voyous lors d’un récent match de football en resteront perplexes. 

Toute la question est de savoir quels bénéfices les contribuables retirent de ces événements. Les économistes discutent encore des véritables retombées positives de ce genre de manifestation. Aucun n’est d’accord avec l’autre pour dire qu’elles sont bénéfiques. Politiquement, nous avons tous bien compris que ces grands événements permettent de remettre une couche d’opium dans l’esprit ordinaire pour le distraire des vrais problèmes. 

La loi de finances prévoient désormais que cet opium sera entièrement financé par le peuple, pour enrichir sans contrepartie des fédérations, des clubs, des sportifs de haut niveau. 

Rappelons que la Coupe du Monde 2018 qui s’est déroulée en Russie a rapporté 3,5 milliards € à la FIFA, qui en a misérablement redistribué moins de 200 millions à 400 clubs, dont 3,5 millions€ au PSG…

L’argent ne sera donc pas perdu pour tout le monde. 

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/10/03/macron-defiscalise-les-revenus-des-sportifs-exiles-fiscaux/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s