Quand les radars de chantiers se multiplient loin des chantiers…

Quand les radars de chantiers se multiplient loin des chantiers...

Vu sur TVL

Automobile Magazine – Prévus initialement pour sécuriser les routes aux abords des chantiers, ces radars autonomes se multiplient aussi en dehors de ces tronçons.

La vocation parfaitement louable de sécuriser les routes comprenant des zones de chantiers a pris du plomb dans l’aile. Ainsi le site radars-auto.com rappelle que ces radars ne sont pas seulement mis en service dans ces zones de chantiers mais également déplacés vers d’autres lieux de « danger temporaire », une appréciation pour le moins vague et évidemment laissée à la seule discrétion des pouvoirs publics.

Pas d’chantier ? Pas grave

Résultat, ces radars autonomes, facilement déplaçables d’un point à un autre en quelques minutes et dont l’activité est particulièrement efficiente, notamment à cause d’une signalisation de la limitation de la vitesse parfois mal renseignée, en tout cas peu visible en amont, fleurissent un peu partout sur notre territoire. Y compris sur des itinéraires sécurisés et des emplacement isolés « sans l’ombre d’un chantier » aux alentours, rapporte encore radars-auto. Ainsi à ca jour, sur les environ 250 cabines de radars autonomes activées chaque jour dans l’Hexagone (et une prévision de 450 exemplaires à terme), seules 34 seraient installées dans des zones de chantiers où se déroulent des travaux… De là à rebaptiser cet appareil « radar de non chantier »…

Automobile Magazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s