Damoï » ! (à la maison !)

Le rêve irrédentiste du Donbass de revenir vers sa mère patrie est en train de naître !

Enfin !
En 2014, dans un premier référendum populaire, les populations de Donetsk et Lougansk avaient majoritairement demandé leur rattachement à la Russie, dont elles avaient été séparées arbitrairement lors de la création il y a 1 siècle de l’Etat ukrainien sous l’égide de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques.

Et l’indépendance de 1991 les en avait éloigné encore plus jusqu’à ce déchirement ontologique du Maïdan orchestré par les occidentaux en 2014, et qui a plongé l’Ukraine dans un conflit métamorphique autodestructeur, d’émeutes en coup d’Etat, de répressions en conflit régional, jusqu’à dégénérer aujourd’hui en guerre internationale, pour servir la tentative désespérée d’une ploutocratie mondialiste de sauver son système financier et l’hégémonie d’une pensée unipolaire totalitaire.
Acte 1 : Le référendum populaire 
En cette fin du mois de septembre 2022, un nouveau référendum populaire a été organisé sur les territoires des Républiques Populaires de Lougansk et Donetsk, mais aussi sur ceux, contrôlés par l’armée russe,  des régions de Zaporodje et Kherson qui quant à elles faisaient partie de l’ancienne région russe de la Novorossiya, créée dans le cadre de la reconquête des territoires russes sur les occupants ottomans au XVIIIème siècle par l’impératrice Catherine II.
Et le résultat est sans appel ! :
Dans la république de Donetsk: 99,23 %. 
Dans le république de Lougansk: 98,42%. 
Dans la région de Zaporodje: 93,11%  
Dans la région de Kherson: 87,05%

Malgré les bombardements continuels des forces ukro-atlantistes, malgré les combats intenses secouant une ligne de front fragile, les populations de ces régions russes séparées de leur empire par les vents de l’Histoire et l’idiotie des politiciens se sont massivement rendues aux urnes de leur Liberté, sur place mais aussi dans toutes les régions de Russie ou de nombreuses habitants du Donbass ou de Novorossiya ont fui la guerre où tout simplement travaillent ou poursuivent leurs études par exemple. 

C’est le droit souverain des peuples à disposer d’eux mêmes, qui est un principe fondateur de la Charte des Nations Unies dès son article premier (point 2) et rappelé à l’article 55, qui a donc été invoqué légitimement par ces populations russes.

Lire la suite ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s