Revirement dans l’affaire Philippe Monguillot : Les deux principaux agresseurs seront renvoyés devant la cour d’assises

Revirement dans l'affaire Philippe Monguillot : Les deux principaux agresseurs seront renvoyés devant la cour d'assises

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Pau a rendu sa décision ce vendredi 16 septembre après deux mois et demi de délibération dans le dossier de l’affaire du chauffeur de tram-bus bayonnais Philippe Monguillot, 58 ans, qui avait été victime d’une agression mortelle le 5 juillet 2020 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Les deux principaux suspects de la terrible attaque, qui avait profondément choqué le pays tout entier, seront finalement renvoyés devant la cour d’assises, et non devant la cour criminelle comme avait conclu initialement le juge d’instruction de Bayonne. 

FranceBleu précise que « Pour les deux principaux accusés, âgés de 24 ans tous les deux, la cour a retenu le fait qu’ils soient en état de récidive après des condamnations délictuelles prononcées en 2016 et 2017. C’est cette situation qui a fait pencher la balance dans le sens de la cour d’assises. Un 3e suspect sera poursuivi pour avoir apporté son assistance alors que pour le quatrième homme, le non-lieu est confirmé par la cour. »

En mai 2022, Géraud du Fayet est allé à la rencontre de Véronique Monguillot, la veuve du chauffeur assassiné, un entretien à revoir ci-dessous : 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s