Bombardement du barrage de Karachune : Un changement de stratégie de l’armée russe ?

par Karine Bechet-Golovko.

Hier, l’armée russe a ciblé le barrage hydro-électrique de Karachune, près de Krivoy Rog, et l’a très sérieusement endommagé. Ce tir ciblé semble montrer un changement dans la stratégie militaire russe, qui a désormais intégré dans ses cibles, les sites stratégiques, ayant un intérêt militaire. Pour l’instant, les centres de commandement sont encore « psychologiquement » intouchables.

Le barrage de Karachune, situé à proximité de Krivoy Rog, est long de 205 m et il permet de maintenir à niveau la rivière de Ingulets, de garantir de l’eau potable à la ville de Krivoy Rog et de faire fonctionner la station d’épuration des eaux de la ville. Hier, l’armée russe à lancé 8 missiles de croisière et l’a sérieusement endommagé.

Suite aux tirs, le niveau des eaux de la rivière a monté immédiatement, ainsi que dans la ville et les gens font des réserves d’eau potable. Mais sur le plan militaire, l’intérêt est très direct – les eaux emportent les installations temporaires construites par l’armée atlantico-ukrainienne pour traverser rapidement la rivière. Comme le rappelle le correspondant de guerre russe Alexandre Kots, sur son canal Telegram :

« Je me souviens que dans la région de Kiev, les Ukrainiens ont fait la même chose, lorsque nous avons construit un passage dans la région d’Irpen pour traverser le fleuve. Ils ont juste explosé le barrage en amont – et tout cela a été de courte durée. »

Les dégâts causés ne sont pas irrémédiables, comme cela l’a été avec les frappes contre les centrales électriques dans l’Est de l’Ukraine, qui ont conduit à des ruptures plus ou moins temporaires dans l’alimentation en électricité des régions de Kharkov, Poltava, Dniepropetrovsk, Soumy et Odessa. Il s’agit, pour l’instant plus d’avertissements lancés sur les possibilités réelles de l’armée russe, si elle décidait de détruire les infrastructures stratégiques, que d’une volonté de mettre ces infrastructures hors service.

Dans tous les cas, un cap a été passé dans la stratégie militaire russe suite à la défaite de la bataille de Kharkov : ces sites stratégiques ne sont plus intouchables et la population peut aussi avoir à souffrir des conséquences de cette guerre.

Karine Bechet-Golovko

source : Russie Politics

https://reseauinternational.net/bombardement-du-barrage-de-karachune-un-changement-de-strategie-de-larmee-russe/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s