« En moyenne on sait faire, le problème ce sont les pics ! Ces ministres qui découvrent l’eau chaude et le fonctionnement des emmerdes ! » L’édito de Charles SANNAT

 par  | 31 Août 2022 |

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le problème avec les mamamouchis qui nous dirigent c’est que l’on ne sait pas s’ils sont vraiment incompétents, ou s’ils font exprès de passer pour des buses.

Néanmoins ce qui est bien, c’est que cela permet de nous donner plein de sujets d’actualité, d’idées d’articles, et puis au moins nous rigolons. Jaune bien évidemment, mais nous rions quand même, et plus c’est grave mes amis, plus il faut en rire. Le rire est salutaire.

La nominée du jour c’est notre ministre Pannier-Runacher.

Voilà ce qu’elle vient de nous dire dans une fulgurance intellectuelle dont elle seule est capable et du même niveau que celle de la « magie du travail à l’usine ».

Crise de l’énergie : des « tensions » en vue en cas de journées très froides cet hiver

« On est capables de couvrir en moyenne l’hiver, le sujet c’est qu’est ce qui passe le jour où il fait très froid », a prévenu la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.

Hahahahahahahahahahaha.

Et oui ma bichette.

En moyenne cela va toujours bien.

Le problème ce sont les pics.

Le problème ce sont les situations qui sortent de la moyenne.

Le problème c’est ce qui est au-delà des normes.

C’est même globalement la définition des emmerdes.

En moyenne, les crues sont de 4 mètres sinon c’est la crue centennale. En moyenne les vagues sont de 3 mètres. Mais parfois c’est le tsunami de Fukushima et 6 réacteurs qui pètent. En moyenne on a du gaz sauf quand on se fâche avec Poutine. En moyenne on a des centrales nucléaires qui marchent sauf quand la moitié sont en maintenance…

Les emmerdes c’est quand la réalité sort des moyennes.

Mais soyons juste avec la miss Pannier.

Nous avons une autre nominée, la patronne d’Engie.

« Pour l’hiver prochain, nous avons les volumes (de gaz) qui nous sont nécessaires à climat moyen », a déclaré la directrice générale adjoint d’Engie, Claire Waysand, lors d’une table ronde organisée par le patronat français.

En clair, s’il fait chaud alors nous pourrons vous chauffer. Hahahahaha. Qu’ils sont drôle nos dirigeants. « A climat moyen »… hahahahahaha.

J’espère pour eux que nous n’aurons pas un vortex polaire, sinon faudrait mettre plusieurs polaires… je parle des pulls.

Au cas où vous seriez trop neuneus pour comprendre elle précise :

« Mais « pour être sûrs de passer en électricité et en gaz l’hiver, nous avons intérêt à ce que les journées ne soient pas trop fraîches, sinon il peut y avoir des journées pendant lesquelles il y aura des vraies tensions », a alerté la représentante du premier fournisseur de gaz en France« .

Hahahahahaha, faudrait pas que vous ayez quand même tous envie de vous chauffer en même temps les gars ! Hein.

Et oui, nous sommes en guerre.

On ne vous a pas demandé votre avis.

On n’a pas non plus demandé aux députés de voter les sanctions contre la Russie ou le fait de soutenir l’Ukraine.

Alors vous allez vous cailler pour Kiev et pour le joueur de piano avec son zizi. Il jouait du piano debout, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour son zizi cela voulait dire beaucoup. Je parle du président Ukrainien.

Alors il y a évidemment des alternatives, nous ne sommes pas condamnés à la misère énergétique comme nous n’étions pas condamnés par le Covid aux confinements sans fin et aux vaccinations forcées.

Tout cela doit pouvoir se discuter avec calme, dans un cadre démocratique et avec des sensibilités différentes.

Mais non.

Nous sommes en guerre et d’ailleurs, comme pour le Covid, Macron va tenir des conseils de défense pour l’énergie.

Cela nous promet de vrais moments difficiles.

C’est le moment de préparer votre plan d’urgence énergétique car l’Etat ne sait que créer des pénuries (cliquez ici pour vous abonner).

Après la pénurie de masques, vous allez adorer la pénurie d’énergie.

N’oubliez pas.

L’Etat ne sait que créer des pénuries.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

https://by-jipp.blogspot.com/2022/08/en-moyenne-on-sait-faire-le-probleme-ce.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s