Le Mystère des saints Innocents (Charles Péguy)

Charles Péguy (1873-1914) est un écrivain, poète et essayiste qui, après un égarement dans le socialisme libertaire, est devenu un chantre du patriotisme catholique. Son retour à la foi catholique en 1907 l’entraîne à écrire des ouvrages poétiques de méditation mystique. Antimoderne, Charles Péguy rejette la modernité et la course au progrès qu’il décrit comme la vanité de l’homme persuadé de pouvoir remplacer Dieu accompagnée de la recherche cupide et immorale de l’argent. Il meurt au front le 5 septembre 1914, tué d’une balle dans la tête dès son premier combat.

Le Mystère des saints Innocents est un poème roboratif.

Péguy y fait parler Dieu qui « connaît bien l’homme« , « ce monstre d’inquiétude« . Or Dieu ne lui demande pas plus que ce qu’il peut donner. Le Dieu de Péguy fait aussi l’éloge des Français ! « C’est embêtant, dit Dieu, quand il n’y aura plus ces Français, il y a des choses que je fais, il n’y aura plus personne pour les comprendre. » En des textes qui oscillent entre drame et poésie, il célèbre les vertus du christianisme et les plus hautes figures de la Chrétienté : Jeanne d’Arc, sainte Geneviève, saint Louis,…

Le Mystère des saints Innocents, Charles Péguy, introduction de Claire Daudin, éditions Salvator, 221 pages, 17,90 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

https://www.medias-presse.info/le-mystere-des-saints-innocents-charles-peguy/55451/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s