L’Europe selon Macron ou le pompier polonais pas forcément vacciné

 

On a bien compris que la levée d’interdiction d’exercer pour les sapeurs-pompiers non vaccinés, professionnels ou volontaires, relève plus de la question de principe que de considérations sanitaires. La semaine dernière, des députés de l’opposition ont interpellé le gouvernement sur ce sujet. Interrogé sur le plateau d’Europe 1, le député RN du Var, Frédéric Boccaletti, déclarait : « On est victime d’incendies sans précédent sur notre territoire. Les pompiers sur le terrain sont épuisés. Ils sont mis à rude épreuve depuis maintenant plusieurs semaines… Je pense que le ministre de l’Intérieur doit prendre ses responsabilités et réintégrer les sapeurs-pompiers suspendus. Face aux flammes, le vaccin ne protège pas. Par contre, nos pompiers, eux, nous protègent. »

Mais non, « fausse bonne idée », rétorquait Norbert Berginiat, vice-président des sapeurs-pompiers de France. « Déjà que l’on est en déficit collectif, si on a une épidémie parmi nos sapeurs-pompiers, ce sera une grosse catastrophe. Réintroduire des gens non vaccinés, c’est prendre le risque de mettre à plat notre capacité d’intervention. C’est pour cela que ça peut être dangereux. » Donc, un pompier vacciné, il y a trois mois, voire plus aujourd’hui : pas de problème. En revanche, un pompier testé négatif, la veille au matin : danger…

La chose devient ubuesque lorsqu’on apprend que les fameux renforts de sapeurs-pompiers européens, tant loués par Emmanuel Macron – parce que l’Europe, c’est notre projet -, n’étaient pas soumis à cette obligation vaccinale. Du 11 au 17 août, quatre pays de l’Union européenne ont en effet envoyé des renforts dans le Sud-Ouest : 64 pompiers allemands, 146 polonais, 73 autrichiens et 73 roumains, indique le site du ministère de l’Intérieur. Or, en Allemagne, précise Libération« la loi fédérale rendant la vaccination obligatoire pour le personnel soignant depuis le 16 mars 2022 ne s’applique pas aux pompiers ». En Autriche comme en Pologne, les pompiers ne sont pas soumis à l’obligation vaccinale contre le Covid, selon TF1. Quant à la Roumanie, c’est open bar : obligation vaccinale pour personne. Mais soyons rassurés, un test de dépistage, toujours selon TF1, a été exigé à l’entrée sur le territoire français. Maintenant, on ne va pas vous faire le coup du pompier polonais.

Ce lundi 15 août, Pierre Gentillet réagissait sur le plateau de CNews. Face à lui, un porte-parole de la profession qui peinait à convaincre, usant d’une langue de bois relativement résistante au feu nourri de questions pas complètement stupides sur cette incongruité française. L’avocat dénonçait une possible « rupture d’égalité » entre ces deux catégories de pompiers. Après tout, ou avant tout – on ne sait plus très bien -, ces pompiers ne sont-ils pas tous des citoyens européens ? Mais Ubu roi s’accroche bec et ongle à sa souveraineté. C’est à peu près tout ce qu’il lui reste…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s